Le manque de toi

Femme ou Fille Seule et Triste
LE MANQUE DE TOI
Quand le soir 
Empreinte à la veuve le noir
Et le sanglot à l’orphelin
Jusqu'au petit matin
Ton image ne me quitte
Le sommeil parti ne donne guère suite

Quand la solitude
Nous m’enfle le cœur d’inquiétude
Me serre la poitrine
Et trempe sa plume
Dans l’ancre de mes pleurs
Pour rédiger mes profondes douleurs
Une apocalypse auquel je survie
Lorsque toi, tu manques à ma vie

Dans les rires et les regards
Des passants qui n’ont d’égard
Pour mon âme meurtrie
Mon cœur en transe agonise et cri
Puis se noie dans le silence
De ton absence

Insensé devient le reste de ma vie
D’illusion à la rêverie
Je cueille dans le sourire des gens
Un souvenir même s’il ment
Je meuble la maison de tes rires
Par crainte, en ton absence, mourir 
Tu me manques au point où le rire
Devient lourd, fade refusant de sortir.
... Horison Rutilant