Maman, tu te rappelles : un excellent poème

Maman, tu te rappelles !
On n'avait pas de bagnole
On n’avait pas d’argent
Mais on vivait le bonheur En chaque instant
Autour de la vielle table
En ce temps –là, maman,
Qu'est -ce qu'on était affables
En ce temps là d'avant.
On voyageait souvent
Chez les grands parents
Tu te rappelles, maman
De ce bon vieux temps
Qu'est- ce qu'on était prospères
Dans ce petit coin de la terre
Qu’est-ce qu'on était prospère
En respirant ce vivifiant air !
On n'avait pas les moyens Pour aller au RESTO
On se limitait à un pain Pour éviter le GASTRO
Mais on était innocents
Quand tu étais là, maman,
Quand j'étais souffrant
Dans mes pleurs d'enfant.
Puis le temps nous a séparés
Je t’ai vu pleurer, chère maman
Mais je suis resté toujours fort
Malgré cette trahison du temps.

Jeu de main avec bébé, bébé avec sa maman.
MAMAN, TU TE RAPPELLES
Vous aimerez peut-être aussi : Fête des Mères 2016 : Messages & SMS Originaux,  journée internationale de la femme le 8 marsAuprès de toi Maman ...