Songe d'une nuit d'été

Poème Songe d'une nuit d'été 

* * *
Songe d'une nuit d'été entre deux couples d'amoureux

Cette nuit j'ai songé à TOI mon tendre Amant  
Tu étais près de Moi - tu caressais mon sein 
Prémices de jeux amoureux tout en prenant le temps 
De jouir des plaisirs en ces moments divins 

Avant de plonger dans cette immense ivresse 
Tu embrasais mon Corps - Quelle douce allégresse 
Me couvrant de baisers et de mots d'Amour 
A mes sens extasiés - Effleurant ma bouche 

Tu murmurais JE T'AIME  ce mot si délicieux 
Une larme de joie perle au coin de mes yeux 
Doucement tu descends jusqu'à mon Paradis 
Le désir grandit - Regardes moi j'en frémis 

J'ai rêvé ce Corps si souvent convoité 
Tu es allongé près de Moi - Moments tant désirés 
Ta peau contre la mienne - en Baisers audacieux 
et Mouvements délicats m'emportent vers les Cieux

Mes fantasmes inavouables au fil des jours 
Mes désirs inassouvis se noient dans tes pensées 
Dans le Fusion de nos corps - ne faire qu'un Mon Amour 
Toutes ces frustrations - Enfin - se sont envolées

Mais la nuit s'estompe - L'aube apparaît 
Seule dans ma couche - Je pense - Mon bien Aimé 
Ce n'était qu'un Songe d'une belle nuit d'été 
Qui laissa son empreinte sur mon corps épuisé

Mon Amour encore un jour qui se lève - Sans Toi 
Je suis dans la pénombre - Tu es si loin de Moi 
Mon Amour - je n'entends - je ne vois que par TOI 
Les jours sont Blêmes - Pour Moi il n'est plus de Joie