Notre belle campagne

Oh ! Ma si jolie compagne, 
Nous souffrons grandement en ville 
Allons-nous-en à la campagne 
Au milieu des coquelicots en piles.

Très loin des foules humaines,
Où grouillent les cœurs malheureux 
Allons-nous-en passer des semaines 
Chez les paysans bien heureux.

Nos avenues seront des plaines 
Où il y aura des brises légères 
Et des prairies toutes pleines 
De fleurs sauvages de clairières.

Nous discuterons de la jeunesse 
En se tenant chaudement par la main
Et en bavardant avec délicatesse
Nous pourrions nous reposer en chemin.

Allons voir becqueter les poules 
Sur les fumiers remplis de soleil.
Dans les bourgs on a pas d'ampoules, 
Mais,nous aurons de bons sommeils.

Maudissons ensemble les haches 
Pour garder intactes nos forêts, 
Protégeons la nature qui se fâche 
Contre les cerveaux desséchés.

Photo d'une belle fille en sieste

Tous droits réservés ® Mohamed Riahi