S’aimer à distance

S’aimer à distance, en mots magiciens :

Par : +karmanda maghi !
La magie d'un seul de mes baisers posé en douceur sur ta poitrine, te fait sortir de ton profond sommeil. Le soleil est déjà levé et nous fait signe désespérément, il s'infiltre par les petites fissures des volets clos, agace mes yeux et accroche un sourire à mes lèvres ; tu es là tout contre moi et c’est le bonheur qui m'envahit : une évocation de cette nuit passée à nous aimer, nous étions monté si haut que quelques poussières d’étoiles sont encore accrochées à notre peau....Tu scintilles ou est-ce mon regard rempli d'amour ? Mon corps t'appelle et le tien y répond sans attendre, nous reprenons la route pour le voyage interrompu quelques heures ... sais-tu que nous sommes partis pour faire un tour du monde ? Il passera par l'équateur quelques 40 000 km à très faible allure, nous voulons prendre le temps de nous aimer, un an n'y suffira pas et puis notre dimension n'est-elle pas intemporelle ! Nous avons toute l'éternité pour continuer à nous aimer encore et encore. Je suis près de toi, sens mon parfum, il t'accompagne ; tout ton corps s'en est nourri et il persistera malgré la douche qui t'attend. Tu es là et je t'emporte avec moi jusqu'à ce soir où nous serons à nouveau réunis.

Encore un café brûlant que je partage avec toi, aujourd'hui il à un goût particulier, évocateur du brésil que nous atteindrons dans quelques heures....ne lâche pas ma main, et guide moi.

La chaleur de tes bras, un instant abandonnés, mais jamais oubliés, tu es là et plus rien n'existe, pour seuls vêtements tes baisers et pour toute parure le collier de ta bouche : tes lèvres pulpeuses qui m'appellent et comment y résister ? toujours le même courant qui m'électrise tes mots aux 100 000 volts Quittons le canapé qui accueille mes ailes, là abandonnées je ne suis plus qu'une simple humaine qui ne peux échapper à tes bras qui me retiennent....ta peau se confond à la mienne dans la même douceur, nos odeurs se mêlent et s'accordent , j'aime ton odeur, j'aime te caresser, j'aime m'abandonner à ta seule volonté...sur ce tapis berbère, nous nous sommes retrouvés, les bûches nous offrent la chaleur des flammes qui les dévorent et notre passion nous emporte, mes mains s'égarent et découvrent cette envie que tu as de nous, je la caresse, l'emprisonne et je la possède avant qu'elle ne me possède. Ton cœur s'accélère, ton souffle aussi et mes soupirs t'encouragent, tu hésites un instant laissant monter le plaisir et le désir, un jeu pour tester ma résistance et une angoisse furtive de n'être pas à la hauteur de mes attentes.
Mes yeux cherchent les tiens et mon regard te parle, te libère, te supplie : viens, je t'attends depuis si longtemps, le jour et la nuit sont à nous. Je ne fermerai pas les yeux pour que tu comprennes chacune de mes émotions et pour graver en moi les tiennes...Maintenant tu prends et je donne : cette chaleur qui m'envahit vient de toi et m'enivre, je suis le bateau ivre, mais ivre de bonheur car tu vas me mener à bon port- nous allons atteindre notre horizon c'est le but de ce voyage sans limites, quel magnifique voyage ! A cet instant je voudrais qu'il n'ait pas de fin...pour en jouir à l’infini.
Il est des détails impossibles à transcrire, les mots en seraient trop faibles, certaines émotions se vivent et ne peuvent pas se traduire…
Tu regardes mon visage et sa lumière est plus intense que jamais, je suis enfin heureuse ...

Vivre une relation amoureuse à distance

Tous droits réservés © karmanda maghi - extrait des « volets bleus » 2010 

Ils sont loin l’un de l’autre ils sont tombés en amour et ils le vivent à distance par emails échangés