Ma plume et son mystère

Dans la chambre je me trouvais réuni 
Avec une belle qui va rendre les armes 
Un combat de géants, un besoin de la vie 
Un couple qui va perdre son état d’âme.

L'obscurité vient augmenter mes envies 
Dans mes regards la flamme des étoiles 
Sa peau toute nue capture les esprits 
Et mes deux mains éloignent le voile.

La beauté du corps nu déshabillé, pire 
Quand les beaux habits ne sont plus 
Je la hume, je la désire, je la respire 
Comme le parfum d'une rose défendu.

Et je froissais son soutien en dentelles 
Qui cachait encore l’opulence de ses seins 
Et accélère l’envie que j'avais d'elle 
Sans retenu, laissant libre mes mains.

Avec ma plume, qui a son mystère 
Plusieurs fois j'ai froissé les draps 
Dame, je pense que j'écris pour te plaire 
L'amour a ses secrets lors des combats.

Dans ma valse des mots, tu as été exquise 
Déesse, femme, j'ai mes idées retrouvées 
Merci à toi, fée comblant ma gourmandise 
Ce plaisir si doux pour une âme damnée.
Plume d'amoure rouge brique
Ma plume et son mystère