Poème d'une mère pour son fils

Toi, mon fils, mon aîné :

 La lumière de ma vie.
Tu es né,
Tu as grandi,
Tu es devenu un homme.
Tu m'as apporté,
Tant de joie, de bonheur, d'espoir,
Pendant toute ses années auprès de moi.
Tu as été à mes côtés,
Tu m'as soutenu,
Tu m'as aidé,
Dans les bons et mauvais moments.
Maintenant, tu as pris ton envol.

> Vous aimerez sans doute aussi : Poèmes pour la Fête des Mères !

Toi, mon fils, mon aîné,

La vie n'est pas toujours rose,
Des hauts et des bas t'attendent,
Des joies, des chagrins.
Lève la tête et  avance,
Dans ce monde sans pitié, 
Fait ton nid,
Pense à toi,
Fonde une famille,
Regarde toujours devant toi,
Ne te retourne pas,
Laisse le passé derrière toi,
L'avenir est à ta porte.

Toi, mon fils, mon aîné,

L'amour, le vrai existe,
Cet amour donné ne blesse jamais,
Ne le rejette pas,
Ne le déçoit pas,
Ne le cherche pas,
Il est là, auprès de toi,
Présent depuis ta naissance,
Et te suivra jusqu'à la fin.
Bien sûr, tout n'a pas été parfait
Personne ne connaît la solution,
Mais, rien, n'est plus beau,
Que l'amour d'une mère,
Aucune mère n'est parfaite,
Et une mère parfaite n'existe pas.

Toi, mon fils, mon aîné,

Tu as un cœur pur,
Tu es sensible,
Plein d'amour et de générosité,
Tu as de grande valeur,
Prends confiance en toi,
Regarde autour de toi,
Avance la tête droite,
Le regard vers l'avant,
Avance vers ton destin,
Ne baisse jamais les bras,
Tu as devant toi, ton avenir,
Un avenir que tu choisiras,
Ne laisse pas les autres,
Détruire tes valeurs,
Tes faiblesses faits en ta forme,
Et continue ton chemin tout droit,
Ne dévie pas, 

Car un seul faux pas, 
La vie ne pardonne pas.

Toi, mon fils, mon aîné,

Prends ton courage à deux mains,
Avance, ne recule jamais,
Et accepte l'amour, le vrai amour,
Cet amour à jamais sera près de toi,
L'amour d'une mère est sans limite.

Toi, mon fils, mon aîné,

A jamais dans mon cœur,
Pour la vie,
Même dans le plus grand désarrois,
Je serai là, loin de toi, près de ton cœur,
Tu es toi, je suis moi,
Et tu seras,
Toi, mon fils, mon aîné,
Toujours au fond de mon cœur,
A jamais, pour la vie.
Toi, mon fils, mon aîné,
Mon amour, pour toi, 
Sera toujours plus fort,
Que nos différences,
Toi, mon fils, mon aîné.

Poème d'une mère à son fils, mains superposées mère-fils
© Toi, Mon fils, Mon aîné , envoyé le : 05/04/2015 
Par : MODVAREIL - Tous droits réservés.