Mes petites boules de poils

POÈME DU JOUR : MES PETITES BOULES DE POILS :
TOI CAYA, TOI KAKI.

Les boules de poils
Un bel été,
Vous m'êtes apparus.
Le coup de foutre entre nous.
Toi Caya, ma petite bouille de chipie,
Nos vies se sont croisées en un instant.
Nos cœurs se sont rejoints.
Mon amour pour vous, fut mon plus beau cadeau,
Comme un enfant, heureux de recevoir,
Ce don de la nature si puissant,
Que mes yeux ne peuvent se détacher de vous.
Mes pas sont vos pas.
Mes câlins, vos laichettes.
Ma tendresse, votre affection.
Ma tristesse, votre attachement.
Mes pleurs, vos caresses.
Mes rires, vos aboiements.
Toutes ces années, à mon écoute, vous êtes.
Écoutant mes mots de détresse, d'un regard apaisant.
Mes cris de douleurs, mon désespoir,
En vous blottissant contre moi,
M'apaisant avec vos yeux plein d'amour, de compréhension.
M'apportant toute votre affection, 
Sans jamais vous détourner de moi.
Vous avez été là, à chaque instant,
Et éclairé mon visage, 
Mon cœur, mon sourire par vos petites bouilles.
Grâce à vous, j'ai surmonté maintes embûches.
Vous avez été mes rayons de soleil, mon réconfort.
Jamais au grand jamais, vous ne m'avez trahi.
Toujours là, présents à mes côtés,
Sur ce long chemin de ma dépression.
Vous êtes là, toujours là, près de moi.
Mon cœur, mon amour vous sont acquis.
Rien ne viendra défaire cette complicité entre nous.
Même ce départ, trop tôt de toi Kaki.
Tu me regardes, me parles,
Sur ton nuage éclatant de lumière dans un ciel limpide.
Toi Caya, tu continues à mes côtés le chemin de la vie.
Et notre tristesse complice,
Nous permets de survivre et de rester unies.
Vous mes petites boules de poils,
Je ne pourrais jamais assez vous dire merci.
Un seul mot et rien qu'un mot,
Si puissant à mes yeux,
Je vous aime.