Mon cœur est une étoffe peinte

Poème du jour : Mon cœur est une étoffe peinte 
Par : Fatima Maaouia

Mon cœur est une étoffe peinte
Aux points serrés
Toile de fond vivante
Qui s'abreuve à l'eau non feinte
Mon cœur Élan, Étoffe vibrante
Révoltes, plaintes et Ors
Joies, désirs, aurores 
Qui le colorent
Malgré l'épouvante
Du monde à l'épreuve du temps
Et des cendres
Douleurs et sables mouvants 
Orages 
Et contraintes
Auxquels il faut payer rente
Et qui rêvent de le descendre
Du plafond aux plinthes
Se fait toujours entendre
De saison en saison
Son sac de voyage
Aux multiples empreintes
Est fabuleuses moissons
Main tendue aux soleils horizons
Toile vivante
Pareille et différente
Étreinte sacrée
Souvent sarclée
Jamais éteinte
Dessin d'un coeur sur les étoffes
Mon cœur est une étoffe peinte
Au moins une fois dans leur parcours littéraire, la plupart des écrivains et poètes éprouvent le besoin de se définir et d’avoir une vision plus complète et plus précise d’eux-mêmes , à la lumière des changements dont il ont été l’objet ,ce dont profite aussi le lecteur parce que ce genre d’écriture qui est une branche de l’autobiographie lui permet de bien connaître les leur œuvre.

Dans le poème ci-haut, la poétesse Tuniso-algérienne Fatima Maaouia, que les amis de cet espace connaissent à travers ses poèmes depuis 2009, n’a pas voulu enfreindre à cette règle, en y tentant une peinture aussi fidèle que possible de sa personnalité d’artiste et de son univers interne.

Personnellement, je ne trouve dans cet autoportrait psychologique et intellectuel rien de nouveau, tellement la poétesse est l’un des rares écrivains de ce pays qui n’ont pas enfourché la révolution, en se forgeant une personnalité d’ultra-militants tandis que leur passé proche est là pour les contredire. En effet, en regardant de près les traits caractériels que l’auteure a tenu à mettre en relief dans son poème, je ne peux que témoigner de leur véracité et leur conformité à a réalité.
Ces traits sont essentiellement le dynamisme et la vivacité (toile de fond vivante - étoffe vibrante - toile vivante ) qui se traduisent par son dévouement corps et âme aux causes nobles de son peuple et de l’humanité toute entière surtout des déshérités et des damnés de la terre qui lui impose de se tenir toujours dans une position de défenderesse acharnée face aux forces du mal (malgré l'épouvante du monde à l'épreuve du temps et des cendres douleurs et sables mouvants orages et contraintes auxquels il faut payer rente et qui rêvent de le descendre ), ensuite son attachement à la Beauté, non seulement en tant que simple valeur esthétique mais comme un idéal du Bien , du fait que tout ce qui est lié au Mal est laid (mon cœur est une étoffe peinte – ors joies, désirs, aurores qui le colorent ), le troisième est son ouverture d’esprit et son approche universaliste de l’Autre ( main tendue aux soleils horizons). Ajoutant à ces deux caractères étincelants la créativité et la production enrichissante et utile (son sac de voyage aux multiples empreintes est fabuleuses moissons).

Ces qualités et d’autres encore s’inscrivent dans un même idéal, celui de l’intellectuel organique autonome et actif défini par Gramsci ( 1891 -1937 ). Un autre joyau Fatima. Merci du partage !