Qui suis-je ?

Depuis longtemps je me cherche, 
Je n'arrive pas à connaître ma place. 
Une place m'apportant joie et bonheur, 
Mon passé est une douleur de tous les moments. 
Mon avenir, je ne le vois pas. 
J'ai l'impression de rester sur place, 
De ne pas avancer. 
J'essaye de vivre, 
Mais personne n'est là, 
Présent, près de moi. 
Aucune main n'est tendue pour dépasser cette ligne.
J'ai l'impression d'avancer à reculons.
Je ne sers que pour les papiers, les conflits,
Le ménage, les colères des uns et des autres,
Reproches de toute part.
Et moi, au milieu de ces flots, je tourne et tourne en rond.
Suis-je une mère,
Suis-je une femme.
Je me le demande à tout instant.
Chacun vit, chacun pense à lui,
Moi, je règle les problèmes du quotidien.
J'ai l'impression d'être une chose parmi tant d'autre,
Un être sans miroir,
Une personne sans avenir,
Un humain sans amour,
Un individu sans lendemain.
Que me reste-t-il sur cette terre ?
Je me pose la question.
Qu'ai-je fait pour que personne ne me voit ?
Je m'occupe de tout,
Mais personne n'a l'air de le remarquer,
Ni apprécier mon travail au quotidien,
Ni mon mal d'être,
Ni ma fatigue, ma dépression, ma détresse, mes tourments.
Je voudrais être une femme à par entière,
Une mère qui existe, et non qu'on fuie,
Je n'attends pas grand chose,
Simplement d'être apprécier à ma juste valeur,
Que je devienne réelle aux yeux des êtres qui m'entourent,
Juste un petit geste d'amour, d'affection, de tendresse,
Juste me dire tu existes, tu es là,
Tu n'es pas un objet, mais un être vivant,
Tu n'es pas transparente, mais une personne réelle,
Avec ta personnalité que nous acceptons,
Tu existes vraiment à part entière,
Nous sommes présents, près de toi,
Nous sommes là, avances vers un avenir meilleur.

J'attends la réponse,
Je ne vois rien à l'horizon,
Qu'un néant,
Qu'un mystère,
Qu'une chute vers le néant,
Qu'un avenir sans étoile, sans lumière,
Sans amour, sans joie, sans objectif.
Seule, je me bats,
Face à tout le monde,
Sans pouvoir exprimer mes désirs,
Mes besoins, mes peines, mes désaccords.
Je ne suis qu'un reflet pour eux,
Un reflet sans tain,
Une chose sans importance,
Que de faire ce dont ils ont besoin,
Chaque jour, pour leur tranquillité.
Mais moi aussi, j'ai besoin de vivre,
Vivre, au grand jour,
Exister,
Exprimer mes maux,
Parler du quotidien,
Apparaître à leurs yeux,
Comme une femme,
Comme une mère,
Et non pas une personne sans importance,
Une personne invisible,
Une personne sans besoin,
Une chose, un objet.
Qui suis-je ?

Que de questions, sans réponse ?
Qui peux répondre ?
Qui suis-je ?

J'attends et attends toujours,
Le chemin est long, très long,
Aurai-je enfin une réponse,
Qui suis-je ?
Qui suis-je ?
QUI SUIS-JE
Le Copyright ©  DOMINIQUE ELVIRA 
France 2016