Mon légionnaire

Mon légionnaire...

Poème de Dominique Elvira  
képi blanc de mon légionnaire

Tu m'as aimé en un instant,
Nous avons découvert l'amour foudroyant,
Plein de sentiments,
Tu étais beau dans ton uniforme,
Tu sentais bon le sable chaud,
Mon légionnaire.

Tu avais le regard intense,
La lune fut notre témoin,
De notre amour,
Je rêvais de notre destin,
De notre vie à deux,
Dans un pays merveilleux,
Plein de lumière,
Mon légionnaire.

Tu avais le front haut, l'âme fière,
Tu marchais sur le pas de tes anciens,
Plein d'honneur et fidélité,
Tu donnais ta vie à la légion,
J'étais en deuxième ligne,
Tu étais un homme brandissant ton drapeau,
Mon légionnaire.

Tu m'aimais pourtant,
La légion étais ta famille,
Pour toi, c'était ta vie,
Amour du chef, obéissance,
Pourtant en tout lieux, tu pensais à moi,
Mais ton cœur bondissait pour l'uniforme,
Cravate verte, képi blanc,
Mon légionnaire.

Tu m'as dit adieu,
Un beau matin, tu es parti,
Loin de moi,
Sans crier gare,
Adieu, je ne reviendrais pas,
Notre vie n'a plus de sens,
Je pars, loin, très loin,
Mon amour dans mon cœur,
Mon légionnaire.

Bonheur disparu, bonheur enfoui,
Toujours et toujours tu es en moi,
Parfois je pleure, 
Songe à toi,
A notre amour, si loin,
J'aurai du te retenir,
Mais je n'ai rien fait,
J'avais peur de notre avenir,
De nos débours, de notre existence,
Impuissante devant la tragédie,
Jamais, je ne t'oublierai,
Je te porte dans mon cœur pour la vie,
Sans jamais le montrer au monde,
Mon légionnaire.