Croire

Aussi intense soit la souffrance 
Et bien qu'elle ralentisse mes pas 
Oh grand jamais elle ne m’arrêtera 
Tant qu'en moi existe l'espérance.

Le mot Croire ...

Celle-ci me nourrit et renforce mes bras 
En allégeant de surcroît mes lourds fardeaux
Et vaccine un à un, chacun de mes maux
Bien que personne ne le perçoit.

Elle se dissimule contre tout affront
Évitant ainsi les funestes sentiments
Puis se renaît, lestant mon acharnement
Alors que je renforce en elle ma dévotion.

La sentir en soi et y croire toujours
Bien que chaque geste semble me contredire
Que chaque mot est motif de fléchir
Mon espérance se réinvente chaque jour.

Ne négligez jamais la force qui investit mon cœur
Et que nul n'attende la faiblesse de mon espoir
Car aussi infime qu'il semble vous faire croire
Il est à lui seul la source d'une indéfectible ardeur.
© Régis G