Rêves d'enfant

Poèmes et poésie sur l'enfance :

Image de l'enfance et l'adolescence

Rêves d'enfant : Un poème de Abertale

Je me remémore encore souvent tout mes rêves d'enfant 
Je me revoit encore crayon a la main
A dessiné tout c'est rêves toutes ces pensées
Il y avait parfois papa, maman et moi
Mais aucun d'eux n'auraient manquer de toi

Je te voyais dans mais dessin, toi  qui me tenait la main 
Tu vois tu étais déjà là... Juste a côté de moi
Je t'ai souvent dessinée par peur de ne pas te trouver .
Ce fut un jour magique voir même féerique
Que de te voir sortir de mes dessins et pouvoir enfin te donner la main

Tu était là juste devant moi... Belle souriant comme a chaque fois que je t'avais rêver 
Il ne te manquait pas un seul coup de crayon.. Le dessin était parfait.
Alors ce jour la je me suis remis a rêver a tout mais rêves d'enfant
Comment allais je bien pouvoir  te les expliqués... ?
Je me suis donc mis a te les chantés, histoire de mieux les illustrés.

JE te parlais souvent de moi ,tu ne me disais rien de toi.
Je n'avais d 'yeux que pour toi.
Tu ne me croyais ,ne me comprenais pas !
Je me suis alors remis a dessiné.
Pour encore mieux t'émerveillé, mais rien ni fessait, tu ne comprenais pas, que moi un simple 

étranger, puisse d'un seul coup t'aimer.
J'ai tout tenter.. Jusqu'à ne plus  rien te cacher.
Je me suis livré jusqu'au  dernier combat. Celui que l'on gagne ou pas .
Je ne l'ai pas gagner..
aujourd'hui tu n'est pas là juste a côté de moi.

Tu es encore sur mais dessins, mais tu ne me tiens plus la main.
Tu reste toujours bien là, mais, tu ne me regarde pas.
Quel sentiment de frustration de savoir que tu ne ressent pas le moindre frisson ,la moindre émotion.
J'ai depuis ce jour là abandonné tout mais dessin, jeter mais crayons de couleur.. Ceux la même qui te mettaient si bien valeur

J'ai gardé les gris couleur d'ennui et ne dessine plus que en noir couleur du désespoir.
Abandonné mais rêves d'enfant, pour la réalité des grands
Effacer pour toujours ton image de mais dessin,
Je ne te verrais plus jamais me tendre la main, ne croiserais plus
Jamais ton chemin.

Cette réalité ne me convient pas.. Mais le destin est souvent bien plus fort 
Qu'un simple dessin..
Certains diront que l'on peut changer son destin.. Je crois juste que l'on peu juste
L'imaginer mais en rien le modifier.
Je ne sais pas si je dois te dire adieu ou au revoir

Garder l'espoir, de simplement croire 
Tu fait partie de mon histoire '' l'histoire de toute ma vie''
L'histoire d'un rêve de grand, avec un coeur d'enfant
L'ultime dessin sorti de mes mains
J'en suis a la dernière page de mon cahier de dessin

Je la laisserai vierge de crayon.. Je n'y laisserai qu'un seul rêve 
Sans faire de bruit... Sans y laisser d'écrit .
J'y laisserai mes pensées.. Avec tout les mots que tu n'as
Pas compris... Et ceux que je ne t'ai pas dit.
Ceux qui devaient tout changer... Mais qui t'ont fait

T'éloigner. Ceux que tu n'as pas entendu  et tout ceux que tu as lu 
Comme une oeuvre inachevé le temps viendra jaunir le papier
Effacer les rêves d'enfant ...gommer le dernier trait de crayon
Celui la même qui m'avait fait découvrir ton image
Image que j'ai pris soin de gravé

Pour que enfin le jour venu l'enfant que je serais redevenu
Puisse a nouveau te dessiné et continuer à rêvé

Cordialement, Abertale | Poète belge.