Halloween : Origines et Histoires effrayantes

Voici quelques histoires courtes pour la nuit d'Halloween, la nuit d'horreur glanées et du Frissons garantis ! Vous trouverez des contes d’horreur, qui ont bercé notre enfance :  La citrouille, Le chat noir, Les cimetières, Le loup-garou, Les vampires, La peur ...

Fête d'Halloween : Des histoires horribles  

01. La citrouille 🎃 :

Une des traditions les plus connues et les plus anciennes à l'Halloween est la sculpture de citrouilles.
Citrouille : le symbole pour Halloween
Citrouille d'Halloween
Quand approche le soir tant attendu de l'Halloween, les gens sont nombreux à vider une citrouille, à lui découper des yeux, un nez et une bouche, puis à y déposer une chandelle. L'effet est toujours surprenant : un visage sinistre, mais beau, qui trône dans une pièce de la maison ou face à une fenêtre, pour les visiteurs qui osent s'aventurer afin de demander des bonbons! Selon la légende, ces visages illuminés protègent des mauvais esprits.

Cette coutume prendrait racine dans la fête romaine de la Moisson, qu'on célébrait jadis le 1er novembre (Toussaint).

Ce qu'il y a d'amusant avec cette coutume, c'est que pas une citrouille ne se ressemble. On peut lui donner le visage qu'on veut. Et ça met de l'ambiance!

02. Le chat noir 😼 :

On associe souvent le chat noir à l'Halloween, mais aussi à une foule de superstitions.
image d'un chat noir d'halloween
🐈 Le chat noir, une légende d'Halloween
Les chats noirs ont longtemps été associés aux sorcières. Au Moyen Âge, on croyait qu'ils étaient non seulement les compagnons fidèles des sorcières, mais qu'ils se transformaient eux-mêmes, au bout de quelques années, en sorcières. On imaginait aussi que les chats noirs étaient les esprits des morts. Il ne fallait surtout pas croiser le chemin d'un chat noir si l'on ne voulait pas attirer le mauvais sort. On allait même jusqu'à dire que la présence d'un chat noir dans une maison annonçait la mort.

Les superstitions ne sont pas des faits, mais plutôt des histoires ou des croyances sans fondement. On peut toutefois affirmer que la perception des gens face aux chats noirs est différente d'un pays à l'autre et d'une époque à l'autre. Par exemple, le chat, mal aimé dans des pays, était en Égypte un animal sacré. Il est donc, pour certains, un dieu et, pour d'autres, un diable...

03. Les cimetières ✝ :

Dans les histoires d’épouvante et les légendes, les cimetières sont des lieux terrifiants où se produisent souvent des événements surnaturels. Les morts sortent de leur tombe, les esprits s’y promènent…
Décor cimetière pour Halloween
En réalité, les cimetières sont des endroits bien paisibles où reposent les corps de ceux qui n’existent plus.

Il existe des cimetières dans presque toutes les villes. Certains sont tellement remarquables qu’ils méritent une visite, même si l’on ne connaît personne qui s’y trouve. Le cimetière du Père-Lachaise à Paris est magnifique, et l’on peut se recueillir sur la tombe de beaucoup de gens qui ont marqué l’histoire. Le cimetière de Vimy, aussi en France, abrite les corps de tous les soldats canadiens morts durant la Première Guerre mondiale. Il a donc une signification particulière pour les gens d’ici.

À Montréal, le cimetière de Côte-des-Neiges est plutôt joli. On peut y voir, entre autres, la tombe du célèbre poète Émile Nelligan.

Les cimetières sont des endroits sacrés, où l’on peut aller penser aux être chers qu’on a perdus. Au fond, ils sont d’une grande beauté et n’ont rien d’épeurant !

04. Les vampires 🕴 :

Les vampires ressemblent à s’y méprendre aux humains. Cependant, certaines de leurs capacités sont supérieures aux nôtres. Par exemple, leur ouïe et leur odorat sont plus développés. Aussi, ils sont capables de guérir très rapidement de la plupart de leurs blessures.
Un Vampire, mort-vivant buvant du sang humain pour vivre
Afin de s’y retrouver, voici quelques renseignements indispensables sur le vampire :

Lieu d’origine : une région de Roumanie qui s’appelle Transylvanie

Physique : il a deux canines très blanches et très longues

Personnalité : il est charmeur

Comment le reconnaître : il ne projette pas d’ombre et son image ne se reflète pas dans un miroir

Ce qui l’éloigne : l’ail, les crucifix, l’eau bénite

Ce qui peut le tuer : le feu, la lumière du jour, un pieu dans le cœur

Il ne faut pas oublier que les vampires font partie d’une légende. Personne n’a prouvé leur existence. Il faut donc prendre le tout avec un grain de sel!

05. Le loup-garou 🐺 :

Un loup-garou, c’est un humain qui se transforme volontairement ou involontairement en loup (lors d’une pleine lune), la nuit, et part à la recherche d’animaux et d’humains à dévorer. Si l’on se fait mordre par un loup-garou, on en devient un! Et les blessures subies dans l’état de loup-garou paraissent encore lorsqu’on reprend la forme humaine. Souvent, la personne ne se souviendra pas de ses carnages en loup-garou lorsqu’elle reprendra la forme humaine.
loup-garou
Ce mythe serait né au Moyen Âge. À cette époque, on croyait beaucoup à la sorcellerie et aux créatures maléfiques. Plusieurs personnes ont été jugées et condamnées comme loups-garous. Et elles n’avaient pas toujours commis des crimes!

En fait, on pense que ces personnes auraient souffert de maladies mentales, comme la lycanthropie (la personne délire et se prend pour une bête féroce, souvent un loup) ou l’hypertrichose (qui provoque un développement anormal de la pilosité; on se retrouve avec le corps couvert de fourrure).

Une bête maléfique et féroce qui se promène la nuit... Quelle légende à glacer le sang!

06. La peur 👻 :

La peur est une émotion très puissante, mais vitale. Elle nous permet de voir venir un danger possible et de prendre les mesures nécessaires pour nous protéger. Les animaux ont aussi cette émotion.

C'est ce qu'on pourrait appeler une émotion d'anticipation. Autrement dit, on a peur de ce qui peut arriver. Notre imagination stimule la peur. Par exemple, si l'on se retrouve dans le noir dans une pièce inconnue, on a peur parce qu'on ne voit rien et l'on imagine plein de possibilités de danger. Mais si l'on se retrouve dans le noir, dans sa chambre, et qu'on sait qu'il n'y a personne, on n'a pas peur!

Lorsqu'on a peur, le corps réagit fortement. Les glandes surrénales augmentent leur production d'adrénaline (une hormone « d'urgence » qui nous rend plus éveillé), les battements du cœur s'accélèrent, notre pensée se fait plus rapide et précise, et notre organisme consomme plus de graisses, pour avoir plus d'énergie.

Tout cela se met en branle pour nous permettre de réagir. Mais ce n'est habituellement que lorsque le danger (ou la perspective d'un danger) est passé qu'on ressent les effets de la peur sur son corps.

C'est impressionnant, la puissance des émotions!

Ce site vous apprend également sur les origines de la fête d'Halloween et l'histoire de Jack-o'-lantern ainsi la symbolique de la citrouille, les cimetières et la peur.