Histoire de la poésie française de Belgique

Les poètes belges
Matériaux pour une Histoire de la poésie française de Belgique

Préface, table des matières et avertissement. 
Art & drapeau belge

PRÉFACE :

Le philosophe Jean C. Baudet, qui s’est fait connaître entre autres par son histoire de la pensée scientifique en plusieurs volumes (en cours de parution chez Vuibert, Paris), a entrepris l’examen critique de la production poétique des Belges.
Il espère en effet avancer dans la compréhension des mécanismes intellectuels supérieurs par l’étude d’une production textuelle abondante et diversifiée, mais unifiée par l’appartenance des scripteurs à un même environnement socio-historique. Le choix de la Belgique comme terrain d’études n’est motivé que par des conditions de praticabilité : dimension relativement modeste du corpus à étudier, et proximité. Il paraît en effet plus facile pour quelqu’un résidant à Bruxelles d’étudier la poésie belge que la poésie chilienne ou sud-coréenne. Mais Jean Baudet déclare ne pas attacher, a priori, une valorisation particulière à la poésie française de Belgique.

Le premier travail à réaliser est évidemment l’inventoriage de tous les textes publiés, et accessibles dans les bibliothèques, qui peuvent être à la fois qualifiés de « poétiques » et de « belges ».

A l’heure actuelle, Jean Baudet a déjà repéré plus de 3.000 titres, correspondant à la production – de 1830 jusqu’à nos jours – de plus de 500 poètes.

Au-delà des considérations simplement philologiques forcément liées à ce travail, Jean Baudet espère arriver à mieux comprendre les relations entre l’imaginaire, le réel et les productions discursives. A titre d’hypothèse méthodologique, il pose que le poète belge est à la recherche de « valeurs ». L’identification de celles-ci donnera peut-être des résultats intéressants du double point de vue épistémologique et éthique. La notion de « valeur littéraire » sera également mise en perspective.

Jean C. Baudet a bien voulu nous autoriser à diffuser les premiers résultats de son travail, malgré leur caractère forcément lacunaire. Tous ceux qui s’intéressent à la poésie française en général, et à la poésie française produite en Belgique en particulier, trouveront donc ci-après d’utiles données sur les poèmes et les poètes d’un pays où œuvrèrent Max Elskamp et Christian Dotremont, Emile Verhaeren et Charles Plisnier, Marcel Thiry et des centaines d’autres...
Jean-Claude Baudet le philosophe, écrivain et poète belge.
Jean-Claude Baudet

Du même auteur :

Les Céréales mineures, ACCT, Paris.
Les Ingénieurs belges, APPS, Bruxelles.
Introduction à l’histoire des ingénieurs, APPS.
Nouvel Abrégé d’histoire des mathématiques, Vuibert, Paris.
De l’Outil à la machine, Vuibert.
De la Machine au système, Vuibert.
Penser la matière, Vuibert.
Mathématique et vérité, L’Harmattan, Paris.
Penser le vivant, Vuibert.
Le signe de l'humain, L'Harmattan.

Chronologie de la poésie belge :

De 1830 à nos jours, la Belgique a apporté une contribution non négligeable au développement de la poésie en langue française. Nous avons entrepris de rassembler des matériaux en vue de l’étude de cette aventure littéraire qui couvre 175 ans d’histoire.

Nous avons simplement établi une chronologie, en nous basant évidemment sur l’important travail effectué par des générations de spécialistes, et en consultant directement quelques œuvres. Il nous a semblé pertinent de partir non de 1830 mais de 1815.

Nous donnons, par ordre alphabétique, la liste de plus de 500 poètes belges, décédés ou vivants. Il nous a paru intéressant de joindre à cette liste les noms d’auteurs ayant contribué à l’étude de la poésie de Belgique : biographes, bibliographes, critiques, historiens de la littérature...

Enfin, nous avons reclassé par ordre alphabétique plus de 3.000 œuvres, signalées dans notre chronologie.

Aucun jugement de valeur esthétique ou idéologique n’est attaché à nos listes. Les lacunes résultent uniquement du caractère forcément inachevé de l’entreprise.

Conformément à la tradition, nous avons considéré comme « poètes belges » non seulement les auteurs de nationalité belge mais également certains poètes qui, Belges à leur naissance, ont acquis une autre nationalité par naturalisation. Et il nous a paru justifié d’intégrer également dans nos listes quelques poètes non-belges qui, par leur activité en Belgique, et bien qu’ils aient conservé leur nationalité d’origine, ont joué un rôle notable dans l’histoire des lettres belges.

Jean Baudet