Écrit poétique : La fête de l'âme

La fête de l'âme :

Par : H. Hijazi
La fête de l'âme
La fête de l'âme
Comment dénier ton amour gemmé
Après cette épouvantable
Traversée du désert
Où j’étais proie 
À un sphinx mythique? 
Comment néantiser
Tes passions d’enfer
Collées sur le visage pâle de la mer? 
Tends donc ta main
Voici la mienne
Arrache ton lis fleurdelisé
De mon cœur affligé
Brûle tous les mots insensés, inédits
Par cette voie jaillissant de tes yeux !
Je ne suis pas un caméléon
Mais un aventurier amoureux
N’ayant qu’un poème, qu’un viatique
Comment renier ton vin saint
Et partir loin très loin de nos prairies
Florissantes d’iris, de liseron ?
Comment planer, caresser ton espace
Rester à jamais esclave de tes caprices?
Moi, je ne suis pas incrédule.
Je continue à croire
Au soleil, à la lune
À cajoler l’amertume de la vie
Mais cette métamorphose factice
M’assiège d’idées impérieuses.
Malgré toutes les peines
Je ne peux renoncer à ton amour
Je continue à chatouiller ton corps
Par cette rosée dorée,
À contempler les vibrations
De ta voix euphorique
A créer de nouveau
Nos plantes ratatinées
Préludant à des 
Frissons foudroyants.
Comment dérober 
Le secret de nos nuits
Le jeter aux jours évanouis ?
Comment ravir nos rêves féeriques
N’ayant vu la lumière qu’à peine?
Réponds à mes questions étonnées,
À mon encre ruisselante !
Fêtons l’envie fiévreuse !
Sois ma loi
Pour la première fois
Pour la dernière fois !
Moi je n’ai plus rien à te donner
Mon sourire est flétri
Je n’ai qu’un souvenir exclu
Un hurlement de plaisir inexaucé
Prière réponds à mes gémissements, 
À mon cri qui déchire la nuit
Fêtons l’envie pendue
Sois ma loi
Pour la première fois
Pour la dernière fois! !
***
Copyright © Hassan Hijazi 
Maroc 2017