Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du septembre, 2015

Toute une vie pour dire un mot : Pardon

Toute une vie pour dire un mot : pardon... Par : DOMINIQUE ELVIRA Un mot simple, tout simple, pardon... Un mot si facile à prononcer, Un mot si difficile pour faire le premier pas. Un mot si profond dans nos cœurs, Un mot pour tracer un trait, Un mot pour tourner la page, Un mot libre de notre choix, Un mot pour gagner notre confiance, Un mot pour se reconstruire, Un mot venant du cœur, un acte d'amour, Un mot libre pour chacun, Un mot pour mériter l'amour, Un mot ne changeant pas la personne, Un mot ayant un grand pouvoir, Un mot pour cicatriser nos plaies, Un mot permettant d'oublier les blessures, Un mot pour se réconcilier avec soi-même. Toute une vie pour dire un mot : pardon... Combien de fois a-t-on demandé pardon ? Dire, je trace un trait, Je tourne la page, Bientôt, tu ne t'en souviendras plus. Peut-on oublier ? Sortons-nous indemne, pareil, comme avant, face à la vie ? La confiance est-elle de nouveau établie ? Croyons-nous que tout va être pareil, comme avant ? Nous n'avons aucun …

Entends-tu

Entends-tu... Mes cris de douleur s'élevaient au loin à l'horizon, Entends-tu... Mon cœur battre à chamade, comme un tambour, Entends-tu... Ma souffrance au fond de mon âme me détruire, Entends-tu... Mon désarroi face à ce passé qui m'inonde, Entends-tu... Ma colère face à mon miroir que je hais, Entends-tu... Ma détresse, les yeux levés vers le ciel, Entends-tu... Mes angoisses, qui me rongent chaque jour, Entends-tu... Mon appel au secours au milieu de mes cauchemars, Entends-tu... Mon amour que j'ai tant à donner, Entends-tu... Mes regrets d'enfant que mes yeux cherchent, Entends-tu... Mon désarroi au milieu de ce flot de peur, Entends-tu... Mon corps se tordre de douleur face aux années, Entends-tu... Mon visage crispé par les rides au fils des ans, Entends-tu... Mes mots qui ne veulent pas sortir de ma bouche, Entends-tu... Mon chagrin qui me ronge depuis des années, Entends-tu... Mes supplications demandant que tout s'arrête, Entends-tu... Mes désirs d'être heureuse, de vivre, Entends…

Appel à notre humanité

POÈME DU JOUR : APPEL A NOTRE HUMANITÉ...Par : DOMINIQUE ELVIRA De tout temps, les hommes veulent vivre, Travailler, aimer. Ils cherchent sur cette terre un lieu de paix. La fragilité de notre vie depuis notre naissance, Nous fait nous interroger sur notre place dans l'univers. Nos cœurs sont-ils prêts à comprendre, Les drames de tous les jours. Un enfant échoué sur une plage, Si tendre frais, mignon, Incarnant nos besoins de protection, D'être pris dans les bras, Voir notre avenir sur des chemins meilleurs. Nous n'avons pas demandé de terminer dans une tombe, Sans avoir eu le bonheur de vivre notre vie à pleine dent. Une tragédie de tous les jours, Dont nos yeux rencontrent à chaque instant, Ces images de détresse, de peur, de désarroi. Notre terre est envahie par des drames de violence, De vols, de viols, de massacres, de guerre qui font réfléchir, Où est notre place dans ce monde cruel. Nous devons méditer à notre devoir d'humain, De ne pas rejeter l'hospitalité, l'amour, les ai…

Prends ma main

PRENDS MA MAIN...
Par : DOMINIQUE ELVIRAPrends ma main, Viens ce matin, cueillir la rose qui a éclose. Prends la rose. Cueille la rose de l'amour, Cueille la rose de la vie. Prends ma main... Le jardin de roses s'offre à nos pieds, Le souffle du vent d'été encore présent transporte son parfum si léger, Sa senteur divine se répand autour de nous, et nous entoure de son odeur. La rosée sur ces pétales ce matin, brille d'un éclat de diamant. La rose nous émerveille. La rose livre tous ses trésors. Le charme de la rose, nous apporte la paix. Leurs pétales si frêles, si fraîches nous apaisent, Et nous appellent à les cueillir, les roses de la vie. Les roses sont des étoiles éternelles, Des joyaux vivants parfumés, Des larmes de rosées, Des baisers d'étoiles. Prends ma main, Une rose au milieu du jardin appelle. Cueille moi, je suis la rose de l'amour, Cueille moi, je suis la rose de la vie. Mes pétales sont pleines de rosée de la nuit. Je brille de l'éclat d'un diamant. Mes pétales …

Mon Pépé

Poème du Jour : Mon Pépé...Par : DOMINIQUE ELVIRA
Mon Pépé, Tu m'as apparu dans ma vie, Tu m'as fais voir le soleil, Tu m'as montrer les étoiles, Tu m'as appris l'amour, la tendresse. Tu croyais en moi. Mon Pépé, Tu m'as dis, Que j'étais unique, De rester vraie, D'être libre, D'être moi-même, Tu m'as appris que la vie est courte, Tu m'as dit d'être moi et moi-même. Mon Pépé, J'aimerais pouvoir me serrer dans tes bras, Entendre ta voix, Écouter tes mots doux, Sentir ton odeur. Mon Pépé, Le monde est méchant, Tout va mal, Je me sens perdu, mal . Mais au loin, une petite étoile brille au-dessus de moi. Elle étincelle pour moi, Elle me parle, Et me dit tout bas, tout bas, Tout va s'arranger, Avances et tu verras le bout du tunnel. Le temps qui passe loin de toi, Ne peut altérer l'amour profond, Que je ressens pour toi, L'attachement qui nous lie, Ils grandissent avec moi, Chaque jour loin de toi. Mon Pépé, Tu m'as toujours écoutée, Quand j'avais besoin d…

Là pour toujours

Poème du jour : Là pour toujoursPar : Dominique MONTAULARD Au bout du chemin, Quand tu crois que tout s'arrête, Je serai là à t'attendre. Ma main ne peut exister sans la tienne, Mes mots ne sont que l'ombre Des paroles qui dessinent tes rêves. Dans le silence du soir, A l'heure où les souvenirs s'étirent Pour venir te frôler de leurs bras, Je serai ta lumière. Là pour toujours, Telle est ma place... je serai là, Toujours là pour toi. Quand tu croiras que tout est perdu, Que l'espoir n'est qu'un mot, Je serai là, Pour éloigner l'orage Et dessiner l'arc en ciel. Au bout du chemin, Je t'attends depuis le premier jour Jusqu'au dernier jour de nos vies. c'est ainsi. Je suis née pour toi! Analyse : Lorsqu’un poète ou une poétesse se consacre à un grand thème, en diversifiant les sous-thèmes qui lui sont associés – ce qui ne l’empêche pas d’ailleurs de traiter de temps en temps des thèmes imposés par les circonstances – on parle alors d’« une expérience poétique »…

Toi, mon héros, ma petite-fille

Poème du jour : Toi, mon héros, ma petite-fille... Par : DOMINIQUE ELVIRA
Toi, mon héros, ma petite-fille qui éblouit ma vie, Toi, mon héros, ma petite-fille, mon rayon de soleil, Qui chaque jour m'émerveille, Toi, mon héros, ma petite-fille qui m'apporte tant d'amour, Toi mon héros, ma petite-fille qui présente à mes côtés, Suscite en moi, des joies intenses, Toi, mon héros, ma petite-fille aux yeux étincelants de malice, Toi, mon héros, ma petite-fille, la magie de me rendre le sourire, Toi, mon héros, ma petite-fille, ta présence remplit mon cœur de passion, Toi, mon héros, ma petite-fille, qui a changé mon existence, Toi, mon héros, ma petite-fille, qui a fait de moi une mamie comblée. Toi, mon héros, ma petite-fille, Tu es arrivée un beau jour de décembre, Ta naissance à marquer mon destin, Ta venue fut pour moi un espoir de bonheur, Ce petit bout de chou a émerveillé ma vie, Au moment même où ma vie basculée. Ta frimousse m'a réchauffée mon cœur, Tes gazouillis m'ont transporté…

Par delà murs et trompettes

Poème du jour : Par delà murs et trompettes Par : Alain Nemo
Avec ta carcasse désemboutie Tu roulerais loin Le long des méridiens
Un corps ainsi projeté Chaufferait à blanc Le fil rouge Du temps Et ... Lâcherait son souffle Dans le plus brûlant Des azurs
Ce serait ton corps – Qui tiendrait de Giacometti L’immortelle silhouette Fondue avec Les aciers de César – Là exposé aux grands Carambolages De l’instant
Et ton cœur Que l’argile pétrirait – Se modèlerait fortement Dans les plus belles Attractions Et Leurs pulsations orgasmiques :
Toute une histoire tremblante Passant dans tes mains Qui trouveraient Son langage
La grande terre peut tourner Entièrement sur son axe Tu laisserais encore Vriller la toupie Du temps
Là campé vers le ciel S’inaugurerait Ton long Désir Avec ses moments déchaînés D’amour – comme Un toujours : Recommencé L'Analyse :  L’une des lois fondamentales – et il faut bien faire la distinction entre loi et règle- de l’expérimentation littéraire, apparue pour la première fois à la fin des années soixante, au s…

Une pensée pour toi, mon amour

Mon amour, Je veux te toucher, Te regarder tout le temps, Te dire je t'aime sans arrêt, T'embrasser nuit et jour, M'endormir dans tes bras toute la vie. Ma tête pense à toi, Mes yeux ne voient que toi, Ma bouche ne parle que de toi, Mon cœur ne bat que pour toi, J'aimerais te dire ce que veut mon cœur, Mais je n'ai pas les mots, J'aimerais te dire que je n'ai plus peur, Mais ces mots sonnent faux, J'entrevois le bonheur, Mais mon passé me détruit, Mes angoisses, mes peurs sont là, Je pleure pas en ta présence, Mais j'ai peur, seule loin de toi. Je voudrais que le temps s'arrête, Que tout disparaisse, Et laisser un espoir de résurrection, Que mon passé disparaisse, Et me réveiller toute nue de mes peurs, De mes angoisses, de ma tristesse, Retrouver ce bonheur perdu, Il y a si longtemps, Une enfance trahie, Une vie d'adolescente bafouée, Une vie de femme traquée et battue, Une vie de mère meurtrie par ses agissements, Tout ce poids, je le porte à chaque instant, Je voudrais …

Poèmes d'amour arabe traduits en français

Voici une nouvelle sélection des textes poétiques arabes traduits en français. Poèmes choisis et présentés par Mohamed Salah Ben Amor. Anthologie de la poésie arabe :A ne pas manquer : Poésie d'amour en arabe traduit en français . Poème N°01 : Mon père  Je m’adosse sur la nuit de ta abaya* noire  Et laisse le vent éplucher avec le chant La rouille me couvrant la gorge Seuls les pleurs ne remplissent que la rougeur des yeux J’ai semé ma main dans la rue pour un bout de pain  Et dit à la Koufa* : « Ils ont récidivé ! Le lait des pauvres a alors coulé par terre » Nous nous dispersons secrètement à l’instar de la prophétie Tandis que les indicateurs sont collés à nos visages Sur un baril bourré de poudre à canon Nous avons laissé l’Irak dormir Et nous nous sommes mis à le pleurer à haute voix Il ne se lèvera jamais un matin pour les pauvres Tant que nous tuons dans l’ombre Ali* Puis nous marchons derrière son cortège funèbre Tant que nous égorgeons chaque jour Jésus et Zakaria  Tant que nous sommes u…

Mon désespoir

Poème du Jour : Mon désespoir...Par : DOMINIQUE ELVIRA
Mon cœur saigne, Mes larmes coulent, Mon corps ne répond plus, Mon cerveau se déconnecte. Je tombe sans rien comprendre, Je crie à l'agonie, Je sombre dans la folie, J'explose de rage. J'espère un miracle, Un tout petit miracle suffirait. Il fait froid autour de moi, Sans leur amour, Sans leur pardon, Sans leur compréhension. Je me meurs doucement. Je voudrais qu'ils comprennent : Que la douleur me ronge,l Que le pardon serait mon réconfort, Que la compréhension est ma survie, Que leur amour est toute ma vie. Que juger mes actes s'arrêtent. Je demande juste de m'aimer, De me pardonner. J'ai tant à donner encore. Mon cœur est plein d'amour. Au fond de moi, la douleur est là. J'ai perdu tout, Mon rôle de femme, Mon rôle de mère. Maintenant, je perds foi en la vie. J'ai pourtant encore une lueur d'espoir, Mon cœur palpite et pleure, Sans cesse, il est empli de tristesse. Je ne veux plus souffrir. J'aimerais tout recommen…