De jolis petits poèmes pour maman

Voici quelques exemples de poèmes qui vous aideront à trouver l'inspiration pour exprimer votre affection à votre belle-maman.

Poèmes pour maman et poésie aux mères de famille :

carte pour maman
Petits poemes tendre pour sa maman

1. Ma petite maman chérie :

Maman !
ma petite maman chérie,

c'est elle qui m'a trop souvent supporter,
c'est elle qui m'a toujours beaucoup trop aimer,
c'est elle qui d'un regard adoucit mon cœur,
puis qui d'un sourire efface mes douleurs,

c'est elle qui place des mots dans mes silences,
c'est elle qui est ma musique quand ma vie danse,
c'est elle ce chêne sous lequel je me repose,
quand fatigué de la vie je veux faire une pause,

c'est elle qui d'un câlin me ramène a la vie,
c'est elle qui de sa voix me guide quand je fuis,
c'est elle qui qui tremble de toutes mes peurs,
oh ma petite maman, je t'aime de tout mon cœur..

©️ Poème d'Alexou.

2. Je t'aime tant maman :

Maman, j'aimerais tant que tu soit la 
comme pour la toute première fois 
que tume prènne dans tes bras
avec beaucoup de joie
qu'à se moment la 
tu pleure avec moi
que tu me dise "ma fille, je t'aime" 
sans aucune gene 
pour moi tu était si belle ,si pure
maintenant, je taime autant mais c'est très dure 
voire sa mère, la femme qui nous a misse au monde , boire
tombé dans le desespoire 
j'aimerais croire en toi 
mais pour combien de temps cette fois 
le temps nous et compté 
je prèfère t'aimer que de te detésté 
ta fin et si proche 
comme au fond de ta poche 
ne part pas 
tu n'est pas encore avec moi 
ne me quite plus
je ne le veux plus 
tes bras son pour moi un trésors
et ta voie si douce quelle m'endors
ma maman, je suis désolé 
je t'aime et sans aucun regret

©️ Poème de Siren.

J'aime ma maman :

Je me dépêche, car elle m'attend,
Elle est assise là-bas, dans le fond jardin,
Et je ne veux point lui faire de la peine,
J'aime ma maman,
Ce bouquet de fleurs est très important,
Elle est malade et pleure souvent
Mon papa est parti avec une autre dame,
Et depuis maman est toujours en larmes,
Sur ces mots, le monsieur lui pris la main,
Et marcha dans le petit chemin,
Arrivée devant la maison,
Elle était la, les larmes coulaient le long de ces joues,
Alors il lui tendit son mouchoir,
Et sans s'en apercevoir?
une lueur d'espoir se mit à briller,
Ils se sont jurés de s'aimer pour l'éternité,
La petite fille à retrouver son sourire,
Allez petite, va cueillir des fleurs, tu es belle comme un cœur

©️ Poème de ‎Mariejose Tanesie‎

Poème écrit pour ma Mère :

A l’occasion de mon anniversaire !
Voici le mois de Juin
Avant le dix huit de ce mois
J’attendrai mon destin

Pour te dire Maman c’est moi !
Je suis venu, d’un monde que j’ignore
En criant une fois j’ouvre mes pores
Peut être j’ai senti une douleur

Ou bien j’ai senti ton parfum de fleur !
Maman, tu étais faible et heureuse
De me mettre à coté de toi
De me serrer dans tes bras

Ö ma chère Maman la plus courageuse !
Et depuis j’ai grandi
Je ne suis plus bébé de ton nid
Mais notre cage est toujours solide

Malgré cette séparation et ce vide !
Bientôt c’est mon anniversaire
Je t’offre le meilleur diamant de la terre
Maman j’aime bien éteindre avec toi ma bougie
Et d’allumer une nouvelle lumière de notre vie !

©️ Poème de Jamal B

3. A maman Joselle :

Joselle ma belle ,mon hirondelle
je dirais de toi grande demoiselle
ne plus avoir de nouvelle
me fait peine

un ange est venue te prendre sous ses ailes
pour t accompagner tranquillement vers le ciel
tu ne verras plus jamais le soleil
mais pour moi tu es mon étoile
que je regarde tous les soirs
celle-ci scintille tous les jours tous les mois
mais pour moi il ne fera jamais noir
ton regard veuille sur moi
tu seras a jamais mon ange gardien
je n es plus peur ni pour moi ni pour les miens

Maman Je t'aime !

©️ Poème de Cerise.

3. Comme une mère :

Tu essaies d’être forte, mais tu es faible, et tu le sais. Tu souffres de savoir qu’un jour tu seras seule.
Tu espères pourtant pouvoir garder auprès de toi quelqu’un de semblable, car tous t’ont quitté petit à petit.
Tu te convaincs que ce n’est pas de ta faute, mais celle des autres qui ont fait de mauvais choix, tandis que cela ne te regarde pas.
Tu râle, parce que finalement, c’est ce qui t’aide à vivre.
Tu regrette sans doute quelque chose mais à tes yeux c’est un tabou que les mots lu à voix haute ne pourraient qu’attester.
Tu préfères faire semblant, faire de la peine, mais ressembler à celle que tu devrais être en te contenant bien trop pour y parvenir.
Tu souhaite ardemment te cacher en fait, car tu as peur que l’on découvre tes satyres.
Je suis blessée lorsque tu me parle de moi.
Lorsque je t’entends feindre la fierté d’une mère, et puis par la suite me défigurer de tes mots et m’effacer de ta volonté; car tu m’irradie de regret quant à ma naissance.
Je suis triste de m’assoupir sur des remords parce que je ne suis pas ton objet, celui fait de tes mains.
Oui, il est vrai que tu m’as conçu, mais apprenant à marcher, mes premiers pas n’ont pas suivit ta direction, pourtant, une mère qui aime son enfant, doit l’accepter tel quel, et je ne pensais pas te décevoir autant.
Pardonnes-moi.
Mais mon cœur agonise petit à petit, dans la douleur et l’étouffement.
Je ne suis plus sous ton étreinte, car je ne suis plus une enfant, tu le sais, mais tu te mens.
Pardonnes-moi d’être humaine et de grandir, de ne pas être ce félin que tu aimes tant et de te sembler vide.
Et si parfois, il te semble évident que tu m’indiffères dans tes paroles blessante, saches que je ne fais hélas que copier du mensonge, car mon visage est plâtré de larmes.
J’ai dis Adieu à la petite chose impuissante d’autrefois, celle qui souffrais en silence.
Je me renomme aujourd’hui, car c’est ici le début de ma vie.
Je serais Femme, parce que je suis née grâce à toi, mais aussi parce que tu m’as faite avec cette fierté d’être femme.
Je ne souhaite pas que tu regrette de me faire de la peine ainsi, car mon cœur a lâché avec tes paroles, mais plutôt de m’aider à m’envoler, même si il me semble que cette requête restera de papier froissé.
Je t’aime, comme la pluie.
Alors, s’il te plait arrose-moi pour que je puisse pousser et m’épanouir enfin !

©️ Poème de Wilaura.

Autres rubrique à découvrir :

Envoyez un poème à votre maman, pas seulement pour la fête des mères, mais pour n'importe quel jour de l'année.