Fou d'amour... pour toi !

Fou d'amour :

C'est quoi l'amour fou ?
Fou d'amour... 
Je l'imagine assise, seule dans le coin d'une pièce, fixant la lettre que je viens de lui envoyer. Je conçois dans ma tête des images que j'observe du coin de l'œil à l'affût de la moindre de ses réactions. Je la vois plonger son regard dans les lignes dessinées à l'encre de la machine. Un bouquet de mots au parfum enivrant, pour décrire ce monde merveilleux auquel je tiens tant. Je désire profondément être l’architecte de son cœur.

Construire avec elle une relation d'amour indestructible, déboulonner l’univers pour lui cueillir une à une les étoiles. Visser le soleil pour qu’il la flatte à jamais. Dépoussiérer les nuages de ses craintes, donner à sa vie les couleurs de l'arc-en-ciel. La lune n’a qu’à bien se tenir, elle sera sienne si elle le désire... Une exquise existence, existant enlacée dans le temps. Un espace vide où je me tiens immobile, comme un tigre à l’affût de sa proie. Je la vois devant moi, en émoi depuis des mois que je suis, quand je lui envoie mille baisers. Je la prends dans mes bras pour lui dire un, je t'aime, je la serre contre mon cœur pour la protéger. Je vole au secours de son âme venue à ma rencontre. D'un geste et d’une parole, d'un souffle, je pénètre ses pensées. Je ressens dans mon fort intérieur l'agitation de son corps, une vague qui divague sur l'océan de mes émotions. Les siennes venant se mélanger aux miennes dans une valse infernale, je surfe sur les crêtes majestueuses d'écumes blanches de ses peurs. Tel un funambule, j'avance à petit pas. Je dompte le vide de son avenir afin de le rendre radieux. Lui donner l'éclat d'un printemps, qu’il soit la plus belle des fleurs pollinisant mon cœur d'une douceur infinie...  Bien avant de voir son corps, j'ai regardé sa façon d'être, de marcher, de s’exprimer. Bien avant de voir ses fesses se déhancher dans une danse enivrante de désirs charnels ; ses seins se dresser, hypnotisant mon regard à la vue de tant de beauté ; ses courbes se dessiner dans le bleu du ciel, sa chevelure baignant dans les rayons du soleil... J'ai vu dans sa poitrine un cœur plein de générosité et de compassion. Bien avant de lui claquer la bise, j'ai ressenti sa façon d'embrasser, d'aimer. Bien avant de voir sa silhouette sensuelle, le moule parfait où planter ma semence, j'ai senti qu’elle était celle que mon cœur faisait vibrer. De par son allure et ses paroles, je l'ai senti Femme pour bâtir avec moi une relation au-delà de l’entendement.

✔️ Vous aimerez sans doute lire :  Histoire d'amour impossible & Ma plus belle histoire d'amour

Je suis tombé amoureux de la sensualité et de la bonté de son âme, pas de la vanité de son corps ni de ses formes. Bien que... Je ne peux m’empêcher de savourer du regard à chacune de nos rencontres la courbure de ses reins.

Des pieds à la tête tout son être dégage un charme irrésistible, offrant à mes yeux la manifestation de mes fantasmes les plus fous. Sa simplicité et son élégance naturelle, une grâce faite d'harmonie d'aisance et de légèreté ; mais aussi de détermination, transporte et transforme mon âme en un prédateur fougueux. Je suis un pillard de sentiments. C'est à travers des larmes que je l'imagine penser à moi, des larmes, mais aussi de la joie. La tristesse l'emportant parfois dans une douce mélancolie à la lecture de mes mots ; versant une perle de bonheur quand les souvenirs du temps passé ensemble resurgissent de la brume de son cerveau. Un cocktail d’émotions venant toucher ma sensibilité. Je suis un hyper sensible et je ressens chacun de ses troubles comme s'ils étaient les miens. Dorénavant, je les aime et je les accepte, car ils me font vibrer. Ils me font vibrer au son de l'amour que je nourris d'audacieuses pensées. Celles de passer un instant avec elle, que ce soit une heure ou une vie, il est un rêve que je souhaite réaliser. Et peu importe ce qu'elle en pensera, la vie est un jeu de miroirs se réfléchissant dans mon quotidien et seul avec mes émotions, je suis au centre de toutes leurs attentions. J'apprends à maîtriser ma peur, mais son pouvoir est puissant et je comprends la faiblesse des hommes quand elle se présente à eux, dans une situation qu'il n'envisageait pas.

Une agitation que nous bloquons d'un coup de clic avec nos croyances du moment, celles d'une morale à toutes épreuves née d'une société matérialiste, de souvenirs dévastateurs menant à une souffrance parfois insupportable. L'amour ne se bloque pas, nous en avons aujourd'hui la preuve avec les réseaux sociaux. C'est notre corps qui fait barrage, pas notre esprit. L'amour est une énergie plus puissante que la peur, il est le pouvoir suprême de toutes créations. Celui de dévoiler la vérité à l’homme sans aucun jugement. Mes émotions révèlent mon angoisse autant qu’une perceptible exaltation, elles se mélangent dans une confusion gigantesque, un tourbillon dans mes pensées ne reflétant que la couche externe de mon être. Un costume aux multiples facettes, aux couleurs de mon éducation, cousu à grand renfort de certitudes. Quand je la vois, je perçois sa véritable essence, un vent puissant me traversant, laissant un trou béant ou l'amour jaillit telle la lave d'un volcan en éruption. M'emportant dans sa chaleur, la fusion de son énergie avec celle de mon cœur m'en fait perdre la raison. Alors je laisse mes sentiments m'emmener au plus profond de moi à la rencontre de la quintessence de mon être. Je sens dans mon fort intérieur tous ses bouleversements comme une délivrance, je ressens couler dans mes veines l'extrait le plus concentré, la partie la plus subtile de ma propre substance. Elle me pénètre par tous les pores de la peau, une lumière flamboyante me transportant dans un état proche de la démence. À ce moment-là, je sais que j'ai rencontré la Femme de mes rêves. Elle se tient devant moi telle une déesse sortie tout droit de la mythologie : Hécate,

Ishtar ou Athéna ou peut-être même les trois à la fois ; et d'un coup de scalpel par une parole me renvoies à la source de mes maux. Elle m'ouvre la conscience comme un sorcier vaudou éviscérerai une volaille pour lui en arracher le cœur, afin d'offrir au dieu tout-puissant l'objet de mes désirs. Alors je fais appel à la puissance de ma foi pour faire voler en éclats toutes ses croyances. Par l'ardeur de mes pensées, je nourris le feu du verbe s'échappant de mon cœur, il s'envole sans jamais se consumer : aimer, aimer, aimer ! Quoiqu'il arrive toujours aimer. Alors je m’accroche aux étoiles, illuminant notre ciel d'un amour éternel. Un voile enlaçant mon imaginaire, le rendant encore plus léger que le vent. Aller plus haut, encore plus haut, toujours plus haut pour ne jamais redescendre et rester à tout jamais dans cet écrin de soi. Avec toi !

©️ Par : Palos Marc