Affichage des articles dont le libellé est Espoir. Afficher tous les articles

La patience est faite d'espérance, disait Victor Hugo ! lisez ce dico des citations sur espérance ainsi que des proverbes espoir.

Dictionnaire des citations sur espérance :

Proverbe : L'espérance est le songe d'un homme éveillé, disait Aristote.

Espoir & Bonheur
  • Nous vous offrons ici les 62 meilleures citations sur espérance :
La prière ranime l'espérance dans le cœur de l'homme.
Citation de Johann Wolfgang von Goethe ; Maximes et pensées (1749-1832) 
Aucun labeur n'est sans espérance.
Citation de Joseph Roux ; Pensées - 1866. 
L'espérance rend prodigue, la crainte rend avare.
Citation de Jean-Benjamin de Laborde ; Pensées et maximes - 1802. 
L'espérance est la morphine de la vie.
Citation de Louis Dumur ; Petits aphorismes sur la vie - 1892. 
  1. L'espérance se divertit à amuser nos désirs.
  2. L'avenir n'est que le jouet de l'espérance.
Citations d'Axel Oxenstiern ; Réflexions et maximes - 1645. 
  1. Le bonheur se trouve toujours moins grand dans la jouissance que dans l'espérance.
  2. L'ardeur démesurée de nos désirs fait souvent échouer toutes nos espérances.
  3. L'espérance console le pauvre, rend la paix à l'infortuné, et donne la sécurité au riche.
Citations d'Alexander Pope ; Maximes et réflexions morales - 1739. 
La foi la plus respectable serait celle qui ne flatterait aucune espérance.
Citation de Louis Dumur ; Petits aphorismes sur la religion - 1892. 
Au lieu de jouer les rabat-joie, imprégnez-vous d'espérance au contact de vos enfants.
Citation de Marcelle Auclair ; La pratique du bonheur - 1956. 
L'espérance est le sentiment d'un bien prochain.
Citation de Vauvenargues ; Connaissance de l'esprit humain - 1746. 
Les jouissances les plus douces sont celles qui n'épuisent pas l'espérance.
Citation du Duc de Lévis ; Maximes et réflexions - 1808. 
  1. Il est aussi ordinaire à la reconnaissance d'oublier, qu'à l'espérance de se souvenir.
  2. Tenir les gens en espérance, c'est courtoisie ; se fier à leur reconnaissance, c'est simplicité.
Citations de Baltasar Gracian ; L'homme de cour - 1646. 
Mon unique espérance est dans mon désespoir.
Citation de Jean Racine ; Bajazet, I, 4 - 1672. 
Les déceptions ne tuent pas et les espérances font vivre.
Citation de George Sand ; Le marquis de Villemer, XI - 1861. 
À chaque mot a fui l'heure jalouse, cueille-la ; l'espérance la moins crédule est la meilleure.
Citation d'Horace ; Odes - env. 22 av. J.-C. 
Tout le malheur des hommes vient de l'espérance.
Citation d'Albert Camus ; L'homme révolté - 1951. 
Une coupable espérance est toujours crédule.
Citation de Sénèque ; Thyestes, II, 1 - Vers 60 ap. J.-C. 
Les hommes flottent sans cesse entre de fausses espérances et des craintes ridicules.
Citation de Montesquieu ; Lettres persanes - 1721. 
  1. L'espérance anime le sage, et leurre le présomptueux.
  2. Beaucoup de défiances et d'espérances raisonnables sont trompées.
Citations de Vauvenargues ; Réflexions et maximes, 14 & 15 - 1746. 
On peut tout enlever aux hommes tant qu'on leur laisse l'espérance.
Citation de Louis-Philippe de Ségur ; Pensées et maximes - 1823. 
Le présent n'est beau que paré des grâces de l'espérance.
Citation de Paul Morand ; Lettres à Lisette Haas (1908-1914) 
Le propre de l'hypocrisie, c'est d'être âpre à l'espérance.
Citation de Victor Hugo ; Les travailleurs de la mer - 1866. 
J'aime, et je sais répondre avec indifférence ; J'aime, et rien ne le dit ; j'aime, et seul je le sais : Et mon secret m'est cher, et chère ma souffrance ; Et j'ai fait le serment d'aimer sans espérance.
Citation d'Alfred de Musset ; poème A Ninon - 1837. 
Le courage est comme l'amour ; il veut de l'espérance pour nourriture.
Citation de Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées (1769-1821) 
On ne pleure jamais tant que dans l'âge des espérances.
Citation d'Antoine de Rivarol ; De l'homme intellectuel et moral - 1797. 
La vraie générosité consiste à faire plaisir sans espérance de revanche.
Citation d'Antoine Gombaud ; Maximes, sentences et réflexions - 1687. 
Mieux vaut bonne espérance que mauvaise possession.
Citation de Miguel de Cervantès ; Don Quichotte, II, 7 - 1605. 
La quête de plaisir fugace diminue l'espérance de vie.
Citation de Frédéric Beigbeder ; Un roman français - 2009. 
Quand il vous sera demandé quelque chose que vous ne sauriez faire, refusez net, en ne laissant aucune fausse espérance ; puis accordez promptement ce que vous voulez octroyer : vous acquerrez ainsi la grâce du refus et la grâce du bienfait, double loyauté qui relève un caractère.
Citation d'Honoré de Balzac ; Le lys dans la vallée - 1836. 
Si toutes nos espérances doivent reposer non pas sur la bonté,
Mais sur la maladresse des hommes, à quoi bon l'espérance ?
Citation de Claire Martin ; Moi, je n'étais qu'espoir - 1972. 
Espérance - Continuer d'aimer et d'être aimés jusqu'à un âge beaucoup plus avancé.
Citation de Maurice Chapelan ; Mémoires d'un voyou - 1972. 
On voit à la mesure de son espérance.
Citation de Christian Bobin ; Le Très-Bas - 1992. 
Tout est beau et serein dans la mort du juste ; son départ cause des larmes,
Mais son souvenir laisse l'espérance et la consolation sur la terre.
Citation de George Sand ; L'histoire de ma vie, XV - 1855. 
Dieu a donné une sœur au souvenir, et il l'a appelée espérance.
Citation de Michel-Ange ; Lettres familières (1475-1564) 
Une espérance fondée est un bien réel ; mais, elle est bien plus chère quand on en voit le terme.
Citation de Françoise de Graffigny ; Lettres d'une Péruvienne - 1747. 
La patience éprouve, l'épreuve produit l'espérance.
Citation de Saint Bernard de Clairvaux ; Sur le onzième verset - XIIe s. 
L'espérance des justes est la joie ; l'attente des méchants périra.
Citation de Salomon ; La Bible, X, 28 - Xe s. av. J.-C. 
Il suffit d'un très petit degré d'espérance pour causer la naissance de l'amour.
Citation de Stendhal ; De l'amour, II - 1822. 
Les yeux sont l'organe du désir dont la forme sainte est l'Espérance.
Citation de Paul Claudel ; Au millieu des vitraux de l'apocalypse - 1929. 
Comme la vie est lente, et comme l'espérance est violente.
Citation de Guillaume Apollinaire ; Alcools, Le pont Mirabeau - 1913. 
Nul n'est si vieux qui ne puisse vivre encore une année.
Citation de Fernando de Rojas ; La Célestine, IV - XVIe s. 
Il ne faut perdre ni le courage ni l'espérance.
Citation de Voltaire ; Café ou l'Écossaise, I, 5 - le 26 juillet 1760. 
L'espérance différée afflige l'âme ; le désir qui s'accomplit est un arbre de vie.
Citation de Salomon ; La Bible, XIII, 12 - Xe s. av. J.-C. 
Il faut à deux époux la rare convenance qui doit de leur bonheur cimenter l'espérance.
Citation d'Antoine Bret ; Le jaloux, II, VIII - 15 mai 1755. 
Le pauvre, lui-même, est riche en espérance.
Citation de Jean-François Collin d'Harleville ; Châteaux en Espagne - 1789. 
Les véritables principes de toute poésie sont ceux de l'amour et de l'espérance.
Citation d'Elisabeth Bagréef-Spéranski ; Livre d'une femme - 1857. 
Plus triste que de perdre ses biens, c'est de perdre son espérance.
Citation Paul Claudel ; L'otage - 1911. 
Le bonheur, c'est l'attente, l'attente heureuse, la confiance ; C'est un horizon plein d'espérance, c'est le rêve !
Citation de Guy de Maupassant ; Souvenirs, le 23 mars 1884. 
La crainte gouverne le monde, et l'espérance le console.
Citation du Duc de Lévis ; Maximes et préceptes, 5 - 1808. 
L'inquiétude est la crainte tempérée par l'espérance.
Citation du Duc de Lévis ; Pensées détachées, 18 - 1808. 
La vertu que j'aime le mieux, dit Dieu, c'est l'espérance.
Citation de Charles Péguy ; Porche du Mystère de la deuxième vertu - 1912. 
Le remariage est le triomphe de l'espérance sur l'expérience.
Citation de Samuel Johnson ; proverbe de The Rambier - 1770. 
  1. Je vous donne ma jeunesse, mon espérance illimitée. Ensemble, nous braverons tout.
  2. Un peu de mystère, et l'espérance clignote.
Citations de Martine le Coz ; Céleste, Prix Renaudot en 2001. 
L'espérance, c'est un bien, en attendant mieux.
Citation de Jean-François Marmontel ; Mémoires, livre V - 1800. 
Une femme est l'amour, la gloire et l'espérance.
Citation de Gérard de Nerval ; Une femme est l'amour, janvier 1847.

Citations à lire :

Espérer - Espoir.

L'espoir fait vivre, affirme ce proverbe. Ce dico liste des citations espoir ainsi que des proverbes espérance.

Dictionnaire des citations sur espoir :

Proverbe : Si l'amour vit d'espoir, il périt avec lui, disait Pierre Corneille.
  • Nous vous offrons ici les 60 meilleures citations sur espoir :
L'espoir est le désir mais ouvert à la peur.
Citation de Georges Bataille ; L'au-delà du sérieux - 1955. 
Comme un orgueilleux a l'espoir facile !
Citation d'Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes - 1920. 
  1. L'espoir c'est l'aube incertaine, c'est la dorure lointaine.
  2. N'ayons à deux qu'une vie ! n'ayons à deux qu'un espoir !
Citations de Victor Hugo ; À cette terre où l'on ploie, Les rayons et les ombres - 1840. 
Les espoirs des hommes instruits valent mieux que la richesse des ignorants.
Citation de Démocrite ; Sentences grecques - IVe s. av. J.-C. 
  1. Les souvenirs sans espoir ne sont que des regrets.
  2. Quand on n'a plus d'espoir, on voit tout d'un œil sec, et le calme naît de l'impuissance.
Citations de Rivarol ; Esprit de Rivarol - 1808. 
On ne donne aux gens que l'espoir que l'on a.
Citation d'Alain ; Propos sur le bonheur - 1925. 
  1. L'espoir, méfiance réflexe à l'égard de nos prévisions.
  2. L'espoir est un scepticisme, c'est douter du malheur un instant.
Citations de Paul Valéry ; Tel quel - 1929. 
L'espoir n'est qu'une candidature à la chance.
Citation d'Étienne Rey ; La chance - 1928. 
L'espoir, c'est de ne pas souffler à autrui ce qu'on voudrait lui entendre dire.
Citation de Georges Perros ; Papiers collés - 1960. 
Les plus heureux aiment à se consoler de tout ce qui leur manque en caressant les vains espoirs.
Citation de Laure Conan ; L'obscure souffrance - 1919. 
Un peu d'espoir permis est le prix de l'amour.
Citation de Thomas Corneille ; L'amour à la mode, II, 3 - 1651. 
Quand on a mal agi, on perd jusqu'à l'espoir qui donne du courage.
Citation de Sophocle ; Les Trachiniennes - Ve s. av. J.-C. 
On ne se bat pas dans l'espoir du succès ! Non, non c'est bien plus beau lorsque c'est inutile !
Citation d'Edmond Rostand ; Cyrano de Bergerac - 1897. 
Je rêve l'équité, la vérité profonde, l'amour qui veut, l'espoir qui luit, la foi qui fonde.
Citation de Victor Hugo ; L'art d'être grand-père, Fraternité - 1877. 
Vivre avec l'espoir est une vie qui en vaut bien d'autres.
Citation de Blaise Pascal ; L'art de persuader - 1660. 
C'est cela l'amour, tout donner, tout sacrifier sans espoir de retour.
Citation d'Albert Camus ; Les justes - 1949. 
Malheur à celui qui, au milieu de la jeunesse, s'abandonne à un amour sans espoir.
Citation d'Alfred de Musset ; Les caprices de Marianne - 1833. 
L'espoir luit comme un brin de paille dans l'étable.
Citation de Paul Verlaine ; L'espoir luit, Sagesse - 1880. 
Admirer, c'est aimer sans espoir de retour : ce n'est pas un échange.
Citation de Sacha Guitry ; Frans Hals ou L'admiration - 1931. 
Si l'amour vit d'espoir, il périt avec lui ; c'est un feu qui s'éteint, faute de nourriture.
Citation de Pierre Corneille ; Le Cid, I, 2 - 1637. 
Tel qui vit d'espoir meurt à jeun.
Citation de Benjamin Franklin ; Almanach du pauvre Richard - 1734. 
Mieux vaut avoir qu'espoir.
Citation de Gabriel Meurier ; Trésor des sentences - 1568.
Il n'est pas de punition plus terrible que le travail inutile et sans espoir.
Citation d'Albert Camus ; Le mythe de Sisyphe - 1942. 
Certains hommes mettent le passé à la porte dans l'espoir de voir entrer l'avenir par la fenêtre.
Citation de Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante - 1991. 
L'espoir de la vengeance flatte plus que la vengeance même.
Citation de Montesquieu ; Arsace et Isménie - 1730.
Où il y a de la vie, il y a de l'espoir.
Citation de Miguel de Cervantès ; Don Quichotte - 1605. 
La reconnaissance n'est que l'espoir de nouveaux bienfaits.
Citation de Jean Rostand ; Hommes de vérité - 1948. 
Tous les espoirs sont permis à l'homme, même celui de disparaître.
Citation de Jean Rostand ; Pensées d'un biologiste - 1954. 
Tous mes moments ne sont qu'un éternel passage de la crainte à l'espoir, de l'espoir à la rage.
Citation de Jean Racine ; Bérénice, V, 4 - 1670. 
Aucun reste d'espoir ne peut flatter ma peine.
Citation de Jean Racine ; Alexandre le Grand, V, 2 - 1665. 
Qui a souffert sait combien on aime faire saigner une blessure sans espoir de guérison.
Citation d'Alphonse Karr ; Geneviève - 1838. 
Dans toutes les larmes s'attarde un espoir.
Citation de Simone de Beauvoir ; La force de l'âge - 1960. 
Quiconque a mis, dit un auteur antique, son seul espoir dans l'amitié publique, Vit rarement sans trouble et sans chagrin, et n'a jamais fait une heureuse fin.
Citation de Jean-Baptiste Rousseau ; À M. Le comte Du Luc, Épître V, Liv. I - 1712. 
L'enfer, c'est l'attente sans espoir.
Citation d'André Giroux ; Malgré tout, la joie - 1958. 
Le monde est une énorme farce coupée de répits illusoires, de visions chimériques, d'espoirs infondés.
Citation d'Albert Cohen ; Belle du Seigneur - 1968. 
Quelle souffrance de n'avoir personne à qui s'ouvrir d'un regain d'espoir !
Citation d'Alphonse de Châteaubriant ; Monsieur des Lourdines - 1911. 
Même sans espoir, la lutte est encore un espoir.
Citation de Romain Rolland ; L'âme enchantée - 1933. 
Tout est douleur, vide, abandon, si l'amour s'éloigne : s'il s'approche, tout est joie, espoir, félicité.
Citation d'Étienne Pivert de Senancour ; Oberman - 1804. 
Faites-moi l'aumône d'un peu d'espoir !
Citation de Sacha Guitry ; Beaumarchais - 1950. 
Il y a un espoir souverain dans les yeux des jeunes filles.
Citation de Marie-Claire Blais ; Les voyageurs sacrés - 1969. 
Ma jeunesse, vieillie tout à coup, n'a plus d'espoir, et mon cœur défaille devant la vie.
Citation de Laure Conan ; À l'œuvre et à l'épreuve - 1891. 
On ne parvient à la sérénité que lorsqu'on a banni l'espoir de sa vie.
Citation de Gilles Archambault ; Le voyageur distrait - 1981. 
Les vrais mystères sont ceux de l'espoir.
Citation de Fernando Pessoa ; En bref, Editions Christian Bourgois - 2004. 
Nous courons, séduits par l'espoir, où la passion nous appelle,
Et nous trouvons... Le désespoir !
Citation de Jean Frain du Tremblay ; Colin-maillard - env. 1703. 
Personne ne peut aimer s'il n'est engagé par la persuasion d'amour (par l'espoir d'être aimé).
Citation d'André le Chapelain ; Traité de l'amour courtois, IX - XIIe siècle. 
La poésie est une religion sans espoir.
Citation de Jean Cocteau ; Journal d'un inconnu, De l'invisibilité - 1953. 
Le plus grand malheur de l'homme, c'est un mariage heureux. Aucun espoir de divorce.
Citation de Milan Kundera ; Risibles amours - 1968. 
L'espoir est un bon petit déjeuner, mais c'est un méchant souper.
Citation de Francis Bacon ; Apophtegms, 36 - 1625. 
J'aime passionnément le mystère, parce que j'ai toujours l'espoir de le débrouiller.
Citation de Charles Baudelaire ; Spleen de Paris - 1862. 
L'espoir de la récompense fait la consolation du travail.
Citation de Publilius Syrus ; Sentences - Ier s. av. J.-C. 
Ce qui tue, c'est l'espoir.
Citation de Sacha Guitry ; Toutes réflexions faites - 1947. 
L'espoir ne fait pas de poussière.
Citation de Paul Eluard ; Ailleurs, ici, partout - 1953. 
N'entretiens pas l'espoir de ce qui ne peut être espéré.
Citation de Pythagore ; Les Vers d'or - VIe s. av. J.-C.
L'espoir différé rend le cœur malade, mais le désir accompli est un arbre de vie.
Citation de la Bible ; Ecclésiastique, XIII, 12 - IVe s. av. J.-C.

Citations à lire :

Espérer Espérance.

À force d'attendre, on cesse d'espérer ! Ce dico liste des citations espérer ainsi que des proverbes espérance.

Dictionnaire des citations sur espérer :

Proverbe : Espérer c'est persévérer, disait Paul Carvel.
  • Nous vous offrons ici les 45 plus belles citations sur espérer :
Faire espérer au peuple un surcroît de bien-être, c'est promettre l'impossible.
Citation de Victor Hugo ; Discours sur la misère, le 9 juillet 1849. 
Espérer déçoit, jouir désabuse.
Citation de Joseph Roux ; Pensées - 1866. 
Pour cesser de craindre, il faut cesser d'espérer.
Citation de Jean-Benjamin de Laborde ; Pensées et maximes - 1802. 
Espérer, c'est persévérer.
Citation de Paul Carvel ; Sel d'esprit - 2005.
  1. On espère toujours avec quelque peine, et on ne jouit jamais sans quelque plaisir.
  2. On ne s'ennuie presque jamais d'espérer.
Citations de Denis Diderot ; Lettre à Sophie Volland, le 18 octobre 1760. 

Il faut tout attendre de la vie et n'en espérer rien.
Citation de Louis Dumur ; Petits aphorismes sur la vie - 1892. 
Trop espérer, c'est se préparer des déceptions.
Citation d'Alice Parizeau ; L'amour de Jeanne - 1986. 
Pour être très fort en amour deux conditions sont nécessaires : espérer tout et n'ignorer rien.
Citation de Louis Dumur ; Petits aphorismes sur l'amour - 1892. 
Espérer, c'est être heureux.
Citation d'Alain ; Propos sur le bonheur - 1925. 
Un sentiment léger espère ; un sentiment profond désire.
Citation de La Rochefoucauld-Doudeauville ; Livre des pensées - 1861. 
On prend des amis comme un joueur prend des cartes ; on les garde tant qu'on espère gagner.
Citation d'Alphonse Karr ; Les guêpes - 1839 à 1849. 
Vivre c'est croire, c'est espérer, c'est aimer.
Citation de Laure Conan ; L'obscure souffrance - 1919. 
On résiste aisément quand on n'espère pas.
Citation de Thomas Corneille ; Ariane, I, 1 - 1672. 
On regarde moins ce que l'on voit que ce que l'on espère.
Citation de Louis Scutenaire ; Mes inscriptions (1943-1944) 
Savoir qu'on n'a plus rien à espérer n'empêche pas de continuer à attendre.
Citation de Marcel Proust ; À l'ombre des jeunes filles en fleurs - 1918. 
Espère et crois, qui que tu sois qui souffres !
Citation de Victor Hugo ; Les Quatre vents de l'esprit, XXXVII - 13 décembre 1874.
Prier, c'est espérer.
Citation de Jacques Delille ; La pitié, Chant IV - 1803. 
Les tristes ont deux raisons de l'être, ils ignorent ou ils espèrent.
Citation d'Albert Camus ; Le mythe de Sisyphe - 1942. 
Un malade, dans son lit d'où peut-être il ne sortira plus vivant, se plaît à espérer le salut et la guérison.
Citation d'Alphonse Karr ; À l'encre verte - 1881. 
Cesser d'espérer, c'est le désespoir même.
Citation de Marcel Proust ; Lettres et conversations - 1930. 
Rien n'arrive dans la vie ni comme on le craint, ni comme on l'espère.
Citation d'Alphonse Karr ; Une poignée de vérités - 1858. 
On jouit moins de ce qu'on obtient que de ce qu'on espère.
Citation de Jean-Jacques Rousseau ; Julie, ou La nouvelle Héloïse - 1761. 
La patience est l'art d'espérer.
Citation de Vauvenargues ; Réflexions et maximes, 251 - 1746. 
On n'espère pas en l'amour ; on s'en empare et on le vit.
Citation de Jacques Lamarche ; Eurydice - 1972. 
Nous ne vivons jamais, mais nous espérons de vivre.
Citation de Blaise Pascal ; Pensées - 1670. 
Draguer c'est comme le business : il faut accepter une prise de risque si l'on veut espérer empocher la miss.
Citation de Paul Carvel ; Sel d'esprit - 2005. 
Quand on n'espère plus pouvoir payer les bienfaits, on tombe dans l'ingratitude.
Citation de Chamfort ; Maximes et pensées - 1795. 
Il faut espérer le moins ce que l'on désire le plus.
Citation de Christine de Suède ; Maximes et pensées - 1682. 
L'amour cesse de vivre dès qu'il cesse d'espérer ou de craindre.
Citation de François de La Rochefoucauld ; Réflexions et sentences morales, 75 - 1665. 
Les hommes sont en droit d'attendre des bienfaits les uns des autres ; Mais le seul que l'on puisse espérer, c'est de ne pas recevoir de mal.
Citation de Mocharrafoddin Saadi ; Le jardin des roses - XIIIe siècle. 
A soixante ans on ne peut plus espérer grand-chose ; juste un peu de sympathie bienveillante.
Citation d'Alice Parizeau ; Survivre - 1964. 
Espérer c'est jouir.
Citation de Maurice Chapelan ; Anthologie du journal intime - 1947. 
N'espère pas être bien jugé par tes proches ni par tes égaux.
Citation de Maurice Chapelan ; Lire et écrire - 1960. 
  1. Heureux les hommes qui pour jouir de la vie n'ont besoin ni d'espérer ni de prévoir.
  2. Faites-vous aimer ; c'est ce que je tâche de faire depuis un an, et je commençais à espérer lorsque vous êtes survenu pour me désespérer.
Citations de Giacomo Casanova ; Histoire de ma vie (entre 1789 et 1798) 
Dans cette vie, on passe le plus clair de ses jours à souffrir ou à espérer.
Citation de Carlo Goldoni ; Arlequin serviteur de deux maîtres - 1745. 
Qui n'a jamais espéré ne peut désespérer.
Citation de George Bernard Shaw ; César et Cléopâtre - 1898. 
Si, à l'âge de quarante ans on s'attire encore la réprobation, il n'y a plus rien à espérer.
Citation de Confucius ; Les entretiens, Liv. III, XVII, 26 - VIe s. av. J.-C. 
Qu'espérer d'un amour pur sinon qu'il rende notre solitude pure ?
Citation de Christian Bobin ; L'éloignement du monde - 1993. 
Dans nos nuits sans sommeil, dans nos jours sans repos, La voir ou l'espérer, adoucissent nos maux.
Citation de Jacques Delille ; L'imagination, chant II - 1806. 
L'amoureux qui espère ressent plus de bonheur que l'amoureux qui a obtenu !
Citation d'Albert Jacquard ; Petite philosophie à l'usage des non-philosophes - 1997. 
Heureux celui qui peut espérer de ressentir un nouvel amour !
Citation de George Sand ; Jacques, XXIX - 1834.

Citations à lire :

Espoir Espérance.

Mon joli papillon :

De Marc Herranz
Quelques brèves syllabes en esthètes ! Un papillon se prend la tête dans un esprit de belle fête ! Comme un éclair un peu plus poème, un peu moins poésie de belles paroles et de belles niaiseries, un papillon un peu japonais, un peu haïku s’est envolé prestement dans le léger printemps d’un appartement ! Il a gagné l’expérience existentielle du creux d’une main au repos d’un instant ! Voilà une belle luciole, un peu seule, un peu plus solitaire, un peu moins folle qui prend son vol et qui s’envole ! Tous les érudits, tous les sinologues avertis sont le fruit rare de cette belle contemplation ! Une pensée en écart !
Jolie photo d'un chat et papillon

Papillons ! Vole ! Vole ! Joli papillon ! Volez ! Volez haut, jolis papillons de mai ! Une idée du bien et du beau en équilibre rare ! Une beauté parfaite dans l’esprit miraculeux d’une alliance avec l’extrême fragilité d’un idéogramme en densité, transposé en musique et en douce musicalité, harmonique et mesurée ! Un face à face avec le réel nous prend au col ! Les sens s’éveillent au miracle d’une belle journée, en générosité au respect, à la tolérance, à la compassion, à l’amour d’une belle et tendre amitié ! Tous feux éteints, les motos passent dans la nuit programmée ! Tous feux allumés, la liberté des justes nous apporte la paix ! C’est un message de sérénité ! Vole mon joli papillon printanier !

Un papillon en épi sur un arbre ! Un petit papillon épris d’un arbre en parapluie ! Un léger papillon qui s’en va sur une branche et une autre branche pour se suspendre à un joli chapeau ! Un autre sur un chapeau de mariage coloré de mille fleurs printanières ! Un qui a de la joie et de la gaieté à faire partager ! Au dessus de l’eau, une libellule danse aussi dans une belle danse qui virevolte comme un petit poème en frôlement d’intention sur mon âme qui croit en Dieu ! Nous sommes seuls dans un chemin creux ! Une jeune fille au turban bleu se fait douce et mélodique au plus haut des cieux ! C ’est un ange de passage ! Papillons ! Vole ! Vole ! Joli papillon ! Volez ! Volez haut, jolis papillons de mai !
Beautés printanières
C’est une œuvre rare de méditation à la Vermeer qui enchante le ciel d’un bleu azur radieux ! C’est ainsi ! Le papillon agile souffre de mille efforts au pays merveilleux de la lumière éternelle à l’infini des mondes rêvés douillets et audacieux ! Dans un baiser à la lune, une jeune fille en perles rares se fait gourmande d’une grappe mûres ! Toute la mer est entrée dans la chambre ! Toute la rumeur océane et marine s’est faite houle et rumeur iodée, au firmament d’une voix lactée ! Une oie sauvage s’en est allée ! Notre ombre, nos désirs, nos peurs en bonheur ! Notre fausse dualité, notre découverte progressive d’un chêne, d’une pluie, d’une solitude ! Nous apprenons sur nous-mêmes sur le respect, le courage, la sagesse et nous nous éveillons baptisés, consacrés ! Papillons ! Vole ! Vole ! Joli papillon ! Volez ! Volez haut, jolis papillons de mai !

Un banc de granit ! Le blanc d’une main douce et ferme qui caresse un corps en objet ! Une main douce, légère et précaire, en tendresse se fait douce douceur, à la rencontre d’une pierre d’amour universelle ! Le ressenti est mystique ! C’est une révélation vers l’infini ! C’est une seconde, fugitive en sensation, humide et agréable qui éveille les sens, dans l’intuitif éphémère d’une description à caractère de mystère ! Un pari impossible ! Le choc du désert ! Je suis sans possession et j’existe en qualité humaine et humaniste comme une petite lumière en conscience pure et parfaite ! Je suis un petit rayon infime en communion avec le ciel et la terre ! Je suis une belle philosophie intraduisible et sensible ! Vole ! Vole joli petit papillon du printemps de mai !
Charme Nature
Papillons ! Vole ! Vole ! Joli papillon ! Volez ! Volez haut jolis papillons de mai ! Je vais comme une goutte humide et silencieuse vers la rivière, comme une barque légère ! Certains s’y refuseront ! D’autres douteux et inquiétants iront sans malice aucune, boire l’eau potable et claire, de cette belle eau vénérable en belle atmosphère printanière ! Le monde est monde depuis des millénaires et toutes les sagesses de la terre nous appartiennent ! Un petit chemin de poésie nous invite à devenir pleinement homme ! C’est une couleur en éclat de Pentecôte, d’un joli papillon charmeur et charmant qui à l’instar d’une belle rose épineuse et sincère pointe haut, un singulier parfum capiteux et doré !

Dans le bois d’une belle forêt, une guêpe s’intéresse à moi ! Le bel insecte doré plane, vole et virevolte de mille secrets goulus et angoissants de vertus ! Le bel animal, fier et audacieux, se prend pour moineau sautillant au-delà des frontières, effacées des bois, des bosquets et des taillis fournis et velus ! Un papillon joue de l’accordéon ! Une douce chaleur monte et danse du ventre de la prairie ! Un bouleau jette son dévolu sur un charmant buisson ! Une rose pâle sans épine ! Une pluie glisse dans le creux d’un cou de coté ! Une vieille ruche sans abeilles se réveille ! Le vent chuchote dans les branches ! Un vieux pommier de Normandie se plaint et se courbe de grincements ! Un cheval hennit dans le pré voisin et moi je suis bien, simplement bien d’aimer la nature en aventure !

Papillons ! Vole ! Vole ! Joli papillon ! Volez ! Volez haut jolis papillons de mai ! Un seul corbeau noir raye le ciel ! Une corneille rentre chez elle tout en courant après le soleil ! Une pousse de blé dans les herbes de printemps ! Sur la colline en bocage, les vaches se taisent en troupeau ! Un petit pont sur la rivière en bordures de ronces ! Une grenouille aux yeux de pierre ! Un meuglement ! Un chien aboie ! Mon cœur se glisse contre moi et je suis bien, agréablement bien ! Un petit brin de bruyère fragile à cueillir ! Pas une feuille ne bouge ! Les oiseaux respirent le bonheur éclatant de la vie printanière et je suis toujours aussi bien ! Des cheveux couleurs cuivre et je me sens transporté en Chine ou au Japon dans le soleil de l’Orient !

Un papillon distrait s’est posé sur ma joue et tout est devenu meilleur ! Un papillon doux et léger s’est posé dans le creux de mon cou et tout est simple bonheur ! Une rose se transforme toujours après la pluie et je suis devenu fleur des champs ! Une grenouille nage obstinée sur un étang ! Le délicieux froissement de l’air d’une belle journée et le monde contemporain immobile et fragile craque en châtaigne dorée ! Une averse de printemps ! Des escargots en cagouilles traversent l’allée, la belle allée, sans parapluie et l’on aime les poires en formes de seins de ce joli poirier ! Les broussailles bruissent de mille trouvailles ! Les guêpes s’appliquent à accompagner le vol d’une mouche ! Un champ de tournesols ! Une cabane en fond de jardin ! Une eau sombre en mare qui stagne et qui se fait miroir écarlate ! Des passereaux ! Des ramiers ! Le vent qui passe ! Un chat me regarde du blanc de l’œil et baguenaude ! Les souris plaisantent au loin avec de jolis mulots ! Et mon âme voyage sans se plaindre dans le lointain car je suis seul et solitaire à ne rien faire de ma belle vie et j’angoisse d’être seul et solitaire pour demain et tous mes lendemains ! Papillons ! Vole ! Vole ! Joli papillon ! Volez ! Volez haut jolis papillons de mai !
Printemps japonais
Un rouge gorge se rengorge d’amour et d’amitié ! Le bonheur est partout dans l’équilibre harmonieux, d’une vie heureuse et généreuse ! Un papillon s’éclate à la volée parfaite, sur un champ de fleurs irisées et colorées ! Un moucheron se noie dans le verre d’eau d’un joli minois ! Des glaïeuls couchés dans la brume matinale se lissent sans rancune et éclatent de rire à en mourir sous l’averse qui les plissent une nouvelle fois ! Un vieux vigneron ! Un joli papillon ! Un champ à grillons ! Une petite vipère passe et ondule pour un souriceau ! Une petite fille parle de son collège et de son brevet sur le chemin de l’école ! Un nuage orangé ! Une tête de coté bien maquillée ! Un rouge à lèvres rouges pour une jeune fille en fleurs qui assume sa fierté d’être jouvancelle ! Les glaïeuls épanouis se font certes des courbettes mais le jardin potache se prend d’une grande et belle amitié pour le chapeau de la dame ! Le papillon est un facteur qui fait sa tournée de fleur en fleur ! Les flancs des chevaux se touchent et se congratulent et les fouets vont et viennent, en mesures et en cadences assurées, pour faire échapper les mouches, les taons et les autres insectes insupportables ! Papillons ! Vole ! Vole ! Joli papillon ! Volez ! Volez haut jolis papillons de mai !
Les petits lapins disent bonjour derrière la barrière ! Les roses se penchent à l’écoute de la pluie qui bruine sauvage et qui ruisselle ! Un chat s’étire ! Une pie sautille en noir et blanc, dans un complet parfait vestimentaire, rudimentaire ! Un grillon commence une belle journée ! L’église dans la vallée rassemble les pénitents couverts à découverts ! Des poissons d’argent dans un vieil étang et des tritons ! Les grenouilles plongent d’un saut gracieux ! Et c’est plaisir à voir la nature se prendre de vie printanière, riche de manières sensibles et merveilleuses ! Le peuple de l’herbe se tait et nous sommes parfaits ! Un épouvantail se fait attaquer par un vent moqueur et farceur ! Et le sourire d’une émotion en observation ! Un sourire ! Un silence ! Une poésie bien présente mais en absence ! Un poème s’éveille au bruit de tous les sens de notre enfance en belle romance ! Un art de vivre en simplicité ! Une grâce de lucidité ! Un avant et un ailleurs ! Un corbeau croasse mais il n’est pas seul à rêver de mondes meilleurs ! Des sentiers ignorés pour franchir et traverser les broussailles de l’adolescence, aux épines insolentes de nonchalantes endurances ! Le silence en dit plus long que les belles paroles et j’aime à suivre des yeux mon joli papillon magique et merveilleux ! Papillons ! Vole ! Vole ! Joli papillon ! Volez ! Volez haut jolis papillons de mai !

Tous droits réservés à l'auteur © Marc Herranz

Poème : Quoi que je dise ? Quoi que je fasse ?

Publié par : DOMINIQUE ELVIRA 

Image d'une femme triste et seule

Quoi que je dise ?
Quoi que je fasse ?
Je suis incomprise.

Les mots qui sortent sont déformés,
Les aides que j'apporte ne suffissent pas,
L'amour que j'éprouve ne rassure pas,
Plus j'essaye d'apporter, plus je suis rejetée.

Quoi que je dise ?
Quoi que je fasse ?
Je suis incomprise.

Je vagabonde au milieu de nulle part,
Étrangère parmi eux,
J'essaye d'exister,
J'essaye de vivre.

Quoi que je dise ?
Quoi que je fasse ?
Je suis incomprise.

Plus j'aide, moins je suis remerciée
Plus j'avance, plus je vois ma vie comme un enfer,
Personne n'entend mes cris de douleur,
Personne ne remarque, le gouffre où je m'enfonce.

Quoi que je dise ?
Quoi que je fasse ?
Je suis incomprise.

Je suis seule, abandonnée au milieu des loups,
Pourtant, je vous aime, je donnerais ma vie,
Je voudrais votre bonheur,
J'espère votre réussite.

Quoi que je dise ?
Quoi que je fasse,

Dois-je partir, m'en aller,
Pour que vous soyez heureux,
Je n'ai jamais voulu vous décevoir,
Je me suis trompée sur toute la ligne.

Quoi que je dise ?
Quoi que je fasse, 
Je suis incomprise.

Je suis lâche envers moi,
Je baisse les bras,
Je m'éloigne,
Ma colère est immense.

Quoi que je dise ?
Quoi que je fasse ?
Je suis incomprise.

Plus je me rapproche,
Plus vous vous éloignez,
Plus j'ai mal,
Plus je suis celle qu'il faut éviter.

Quoi que je dise ?
Quoi que je fasse ?
Je suis incomprise.

Devant mes yeux, ma vie défile.
Je n'ai plus rien,
Ni d'amour, ni de compréhension,
Que le mépris, la colère, le rejet.

Quoi que je dise ?
Quoi que je fasse ?
Je suis incomprise.

J'ai beau faire,
Quoi que je dise ?
Quoi que je fasse ?
Je suis incomprise.

Copyright © Modvareil. 2016 

Espoir :

Je rêve 
Je rêve et j'ai peur 
Peur de mon réveil 
Et si ces images ne parlaient d'aucune aube vermeille 
Le vide est une présence amère 
Un spectre aux couleurs austères 
Où seul l'espoir assume une onde claire de lumière 
Une prière

Au risque de me damner à jamais
Je veux revivre ce que mon cœur aimait
J'imprime ces images en polychromie 
Sur toute mon anatomie 
Je veux garder sur moi 
Et en moi
L'espoir dépositaire 
Des graines de blé vert
D'un avenir salutaire
Dans ton univers

Je rêve 
Je rêve d'un rêve sans fin
Un rêve sans les images indolentes 
Mais avec les plus souriantes
Ton retour 
Ton amour
Ses fragrances  
Ses transes

Comme "Dakiki" le poète guèbre 
J'aspire à l'excellence de la vie 
Une vie en ta compagnie 
La victoire du jour sur les ténèbres
Je veux ton sang comme succulence rouge de mes envies
Je veux les baisers de tes lèvres couleur rubis
Je veux me balancer au son de la harpe 
Et ainsi rebondir sur l'escarpe 
De la muraille des religions
Comme ultime espérance
La délivrance 
De ma passion 

Je rêve 
Quel est ce rêve 
Sur le seuil de la fenêtre  entr'ouverte
Attendant que le matin se lève
Pour s'envoler comme une feuille verte

Gaetan Parisi Photo Perso
Tous droits réservés © Gaëtan Parisi

Analyse :

Pour essayer de saisir le fond de ce poème qui tourne, comme presque la totalité des écrits de cet auteur,  autour de la rupture amoureuse, il est utile de se rappeler les étapes par lesquelles passe généralement, selon  les psychologues,  le partenaire qui vit cet événement douloureux : d’abord le choc qu’il lui fait subir  ensuite la négation du nouvel état de fait pourtant évident et le refus de l’accepter,  s’en suivra une  colère violente et destructrice à l’encontre de l’ex-bien-aimé ( e ) mélangée à un désir de vengeance, puis  une auto dévalorisation née de la sensation que l’expérience malheureuse qu’il vient de vivre est le résultat d’un échec. Ensuite , la courbe descend petit à petit vers le dénouement avec  l'acceptation du fait accompli avant d’entamer  une reconstruction qui sera plus ou moins longue. 

Dans ce poème, le locuteur, tout en étant sujet à cet événement tragique, se maintient dans l’étape de la négation, en se faisant l’illusion que l’amour perdu est récupérable. Et il va dans ce sens jusqu’à l’extrême, en se convaincant que l’impossible est possible et en vivant  le désespoir , par le biais du rêve, comme un vrai  en espoir. Là, le cas du locuteur peut être qualifier de  pathologique, étant donné que  la sensation qu’il éprouve naît généralement d’une  rupture totale avec la réalité (je rêve / je rêve et j'ai peur/ peur de mon réveil/  et si ces images ne parlaient d'aucune aube vermeille   ) . Ce qui est   l’un des signes évidents de la psychose. Dès lors, nous comprenons que le discours qu’il se tient dans la totalité du poème est un véritable délire psychotique. Et qu’y a –t-il d’étrange en cela puisque que l’Amour, le vrai , relève de la même zone  qu’occupe la folie dans la psyché humaine : celle de l’irréel ?

Côté style : le poème est agrémenté, de bout en bout, d’images finement ciselées avec, en parallèle, un rythme interne toujours croissant, en concordance avec l’état d’âme du poète (  je veux ton sang comme succulence rouge de mes envies / je veux les baisers de tes lèvres couleur rubis / je veux me balancer au son de la harpe et ainsi rebondir sur l'escarpe de la muraille des religions comme ultime espérance la délivrance de ma passion ).

Poème : Mon espoir, mon avenir ! 

Par : DOMINIQUE ELVIRA 
Image d'espoir et d'avenir
§ MON ESPOIR, MON AVENIR §
L'avenir est là, à porter de la ma main,
Mon passé es présent, ancré en moi.
Je ne peux le rejeter, ni l'oublier.
Partout où je vais, il est là,
Comme un cauchemar sans fin,
Qui embrase ma vie nuit et jour.
Pourtant, je dois tourner la page,
Avancez doucement vers de nouveaux horizons,
Laisser derrière cette vie de désarroi,
De peur, d'humiliation, de tristesse, de trahison.
Retrouver un équilibre, une raison de vivre.
A chaque instant, je me bats contre ce passé.
Ce passé, qui m'use de l'intérieur,
Qui me dévore à petits feux,
Qui m'interdit d'être une femme, une mère,
Qui au fil des années creuse mon visage.
Mes yeux sont hagards, où coulent des flots de larmes.
Mes lèvres tremblent,
Et n'osent prononcer les mots pour faire comprendre mes ressentis.
Seule, je me bats dans ce monde cruel.
J'aimerai crier au monde entier,
Que je veux vivre,
Vivre une nouvelle vie,
Sans peur, sans cauchemar, sans coups,
Retrouver des forces pour tout surmonter,
Prendre la route de la guérison,
Récupérer des repères,
M'épanouir auprès des autres,
Sans arrière pensée, ni haine, ni tourment.
Respirer l'air qui m'entoure,
Ouvrir mon cœur , mon âme,
M'enfouir dans la douceur des jours heureux,
Redonner un sens à ma vie,
L'espoir du renouveau,
L'espoir de vivre mon avenir serein.
© Modvareil / Janvier 2016

Poème : Espoir es-tu là ? 

Un poème de Dominique Elvira 
Image d'espoir et d'amour
C E T   E S P O I R   E X I S T E . . . 
De tout temps, les hommes veulent vivre, 
Travailler, aimer. 
Ils cherchent sur cette terre un lieu de paix, 
Un rayon d'espoir, qui transformera notre existence.
La fragilité de notre vie depuis notre naissance, 
Nous fait nous interroger sur notre place dans l'univers.
Nos cœurs sont-ils prêts à comprendre,
Les drames de tous les jours.
Un enfant échoué sur une plage,
Si tendre frais, mignon,
Incarnant nos besoins de protection,
D'être pris dans les bras,
Voir notre avenir sur des chemins meilleurs
Un monde sans cruauté,
Une vie juste, plus fraternel.
Nous n'avons pas demandé de terminer dans une tombe,
Sans avoir eu le bonheur de vivre notre vie à pleines dents.
Une tragédie de tous les jours,
Dont nos yeux rencontrent à chaque instant,
Ces images de détresse, de peur, de désarroi.
Notre terre est envahie par des drames de violence,
De vols, de viols, de massacres, de guerres qui font réfléchir,
Où est notre place dans ce monde cruel.
Nous devons méditer à notre devoir d'humain,
De ne pas rejeter l'hospitalité, l'amour, les aides,
Pour des personnes en détresse,
Qui nous appellent d'un cri de douleur,
Leur souffrance doit nous faire comprendre,
Que la solidarité de tous les peuples,
Une vertu ancienne de nos ancêtres durant des siècles,
Qui nous ont montré le chemin du devoir,
D'aider notre prochain,
De lui tendre la main,
De le recueillir,
Un simple geste d'amour,
Qui pourrait changer le monde,
Notre vie de tous les jours.
Ne nous voilons pas les yeux,
Car chaque personne peut avoir un jour,
Au long de toute sa vie, 
Besoin de son semblable.
Ne soyons pas égoïstes,
Cherchons dans notre mémoire,
Croyons-nous vivre dans un monde merveilleux,
Depuis les temps des temps,
Les massacres, les tueries, la barbarie existent.
Nos illusions qu'en sont-elles ?
De croire que tout est beau, tout est rose,
Dans le meilleur des mondes,
Non, cette vision entame notre humanité,
Nous devons rester lucides,
Ouvrir nos yeux, et aller vers l'avant,
En tendant nos mains vers des êtres fragiles,
Peut-être là, nous trouverons en nous notre humanité.
Courage, amour, amitié, main tendue,
Sont des dons que chacun garde enfoui au fond de soi,
Osons face à tous ces drames,
Sortir le meilleur de nous,
Afin qu'un jour, le monde devienne,
Un monde de bonheur, de joie, d'amour,
Et que notre humanité jaillisse.
Notre espoir est enfoui en nous,
Crions tous ensemble,
Faisons renaître ce sentiment d'espoir,
Cet espoir qui montre un monde meilleur,
Un monde d'amour, de joie, de paix.
Cet espoir existe,
Il faut simplement y croire, et se souvenir.
Souviens-toi des espoirs heureuses,
Un espoir de tous les instants,
Hier, un espoir de mystère de toujours,
Aujourd'hui, un espoir sans lendemain,
Un espoir si doux à notre esprit,
Qui fait tambouriner notre cœur,
Qui met autour de nous, des lueurs,
Des lumières d'espoirs merveilleux.
Un espoir si mélancolique,
De musique si tendre,
Aux pétales si frêles,
Qui au gré du vent, se balance et virevolte,
Qui en un instant,
Apaise la douleur de notre cœur,
La souffrance de notre esprit,
Qui brille de la rosée du matin,
De mille espoirs colorés,
Au milieu de ces étoiles brillantes,
Aux mille éclats à la lueur des espoirs de joie.
Ces pétales violettes, attendant de flétrir,
Un espoir sans penser plus loin,
Au moment même où tu éclos,
De tout ton éclat au milieu de ce songe d'espoir,
Qui couronne ce moment inoubliable,
Qui restera à jamais graver dans nos espoirs.
*Fin*
© Modvareil ® Janvier 2016

A LIRE AUSSI : A toi ma lune d'espoirMon désespoir

Poème du Jour : Mon désespoir...


Image de : Honte, Désespoir, La Dépression, Seul
Mon cœur saigne,
Mes larmes coulent,
Mon corps ne répond plus,
Mon cerveau se déconnecte.
Je tombe sans rien comprendre,
Je crie à l'agonie,
Je sombre dans la folie,
J'explose de rage.
J'espère un miracle,
Un tout petit miracle suffirait.
Il fait froid autour de moi,
Sans leur amour,
Sans leur pardon,
Sans leur compréhension.
Je me meurs doucement.
Je voudrais qu'ils comprennent :
Que la douleur me ronge,l
Que le pardon serait mon réconfort,
Que la compréhension est ma survie,
Que leur amour est toute ma vie.
Que juger mes actes s'arrêtent.
Je demande juste de m'aimer,
De me pardonner.
J'ai tant à donner encore.
Mon cœur est plein d'amour.
Au fond de moi, la douleur est là.
J'ai perdu tout,
Mon rôle de femme,
Mon rôle de mère.
Maintenant, je perds foi en la vie.
J'ai pourtant encore une lueur d'espoir,
Mon cœur palpite et pleure,
Sans cesse, il est empli de tristesse.
Je ne veux plus souffrir.
J'aimerais tout recommencer ?
Retrouver mon rôle de mère.
Assumer ma vie de femme,
Pouvoir arborer de nouveau, un large sourire,
Vous prendre dans mes bras,
Vous câliner,
Vous dire des mots d'amour.
Les mots me manquent...
Je me noie,
Je m'enfonce.
Je ne comprends plus rien.
Les mots ne veulent plus rien dire.
J'ai peur de mes pensées,
Les mots ne s'assemblent plus,
Je suis aveugle,
Je perds tout jugement,
Toute capacité à m'exprimer.
Aurai-je le droit à ce pardon ?
Je me perds dans mon chagrin.
Je me consume petit à petit.
J'attends un geste,
Un simple appel,
Un murmure à mes oreilles,
Un mot d'amour tout éclairé.
Juste pour savoir que je suis pardonnée,
Que j'existe,
Que je ne partirai pas seule.
Copyright © MOD VAREIL - France. Septembre 2015

Absence  ô  Désespoir :

***
Toujours - Toujours je pense à Lui 
Et je l'appelle dans mes nuits 

Au cœur de mes rêves je vis ma folie 
Dans cet univers Tout est permis

  Au désert de nos vies nous étions naufragés 
Par ton existence ma vie était comblée 

Je savais lire dans tes silences 
Des mots d'Amour en transparence 

A maintes reprises mon Amour, j'ai cru t'avoir perdu 
L'étincelle au fond des yeux toujours tu es revenu 

Pour apaiser mon esprit - oublier ces virages 
Cet Amour voguant trop loin de mes rivages

J'ai besoin de me perdre dans l'abîme de ton être 
Ne luttons plus contre cet Amour - Désespérément nos corps se cherchent 

Aimons nous tout simplement - Acceptons ce Destin 
Car au fond de nos cœurs cet Amour est là -
Infini et Divin

Cet Amour Passion me colle à la peau 
Mon corps vibre à la caresse de tes mots 

Mon âme est en extrême délicatesse 
T'aimer est ma plus grande faiblesse

Tes mains sur ma peau - Quelle douce sensation 
Des pensées - des images qui ne sont qu'illusion 

Mon corps est en frisson au son de ton Prénom 
Aussi folles que le vent nos âmes en perdition

Mais la réalité est une autre évidence 
J'ai grand besoin de te voir - de sentir ta présence 

Un instant vibratoire au cœur de ton Absence 
Cette romance nous inflige tant de peine - de souffrance

Pour ma vie avec Toi - Je ferai n'importe Quoi 
Ton absence me déchire - Je ne peux vivre sans toi 

En longs sanglots de mots mon pauvre cœur saigne 
J'ose espérer que le Ciel écoute ceux qui s'aiment 

COPYRIGHT © MARIE-FRANCE GOBE

A toi ma lune d'espoir
Un poème de Sonia Garcia :

Une lune d'espoir et d'amour, sous forme d'un coeur


Embrassons ce monde 
Sans perdre une seconde 

A toi ma source de magie 
Plus belle chose de ma vie 

Tu es l'écrin de ma traîne 
Le sang dans mes veines

Ne détourne plus ton regard 
Pas de peine surtout ce soir

Ta douce lumière me berce 
De milles et une caresses

Guide et poète de mes runes 
Toi le fils de la plus belle lune

Tu es mon croissant d'argent 
Le plus beau de tous les diamants

Mon matin pur fait de satin 
S'il te plaît croyons aux lendemains

Ma lune si mystérieuse 
Dans ce ciel tu me rends heureuse

Sur ce fleuve d'argent 
Que tout redevienne comme avant

Sous ce bel astre princier 
Que s'allume la lumière tamisée

Ma poussière de lune 
Sous ta délicate plume

Essuie les larmes de nos chagrins 
De ton plus bel éclat cristallin

Copyright © Sonia Garcia

"Sonia Garcia" dont le nom et le prénom sonnent respectivement arabe et espagnol est bel et bien française et sa particularité la plus saillante est son ton mystique presque constant qui rappelle bien le soufisme musulman. Ce que nous constatons encore une fois dans ce nouveau poème où elle assimile son bien-aimé à un astre ( lune) , le place dès le début haut dans le ciel et se met à lui quémander désespérément un peu de lumière .Il y a aussi ce désir de s’unir avec lui (embrassons ce monde - essuie les larmes de nos chagrins ). 

Mais bien entendu, il n’y s’agit point de soufisme religieux mais plutôt d’un emprunt métaphorique pour exprimer sa flamme à l’égard de l’élu de son cœur. Et cette flamme est, selon ses propos, dramatique (essuie les larmes de nos chagrins) non seulement parce qu’elle n’est pas partagée (ne détourne plus ton regard ) mais aussi du fait qu’elle se poursuive après une rupture (que tout redevienne comme avant sous ce bel astre princier). 

Voici donc réunis dans ce poème tous les ingrédients de l’amour passionné unilatéral. Ce qui s’est projeté sur le style utilisé que l’on voit dominé de bout en bout par l’hyperbole dans le but d’amplifier trois qualités bien déterminées dans le bien-aimé : élévation (lune : 4 fois – croissant – astre-ciel ), luminosité ( lumière : 2 fois- éclat ), préciosité ( l'écrin de ma traîne – argent : 2 fois – diamants -. Satin ). Et si nous prenons en considération le fait d’avoir placé ce bien-aimé dans le ciel et sa propre personne en bas, l’image qu’elle donne de lui paraît être celle d’un dieu. 

Un poème amoureux d’une grande qualité ,simple, certes et d’une communicabilité facile mais habilement structuré et profondément émouvant.

Austin Jack

Fourni par Blogger.