Affichage des articles dont le libellé est Maman. Afficher tous les articles

Voici quelques exemples de poèmes qui vous aideront à trouver l'inspiration pour exprimer votre affection à votre belle-maman.

Poèmes pour maman et poésie aux mères de famille :

carte pour maman
Petits poemes tendre pour sa maman

1. Ma petite maman chérie :

Maman !
ma petite maman chérie,

c'est elle qui m'a trop souvent supporter,
c'est elle qui m'a toujours beaucoup trop aimer,
c'est elle qui d'un regard adoucit mon cœur,
puis qui d'un sourire efface mes douleurs,

c'est elle qui place des mots dans mes silences,
c'est elle qui est ma musique quand ma vie danse,
c'est elle ce chêne sous lequel je me repose,
quand fatigué de la vie je veux faire une pause,

c'est elle qui d'un câlin me ramène a la vie,
c'est elle qui de sa voix me guide quand je fuis,
c'est elle qui qui tremble de toutes mes peurs,
oh ma petite maman, je t'aime de tout mon cœur..

©️ Poème d'Alexou.

2. Je t'aime tant maman :

Maman, j'aimerais tant que tu soit la 
comme pour la toute première fois 
que tume prènne dans tes bras
avec beaucoup de joie
qu'à se moment la 
tu pleure avec moi
que tu me dise "ma fille, je t'aime" 
sans aucune gene 
pour moi tu était si belle ,si pure
maintenant, je taime autant mais c'est très dure 
voire sa mère, la femme qui nous a misse au monde , boire
tombé dans le desespoire 
j'aimerais croire en toi 
mais pour combien de temps cette fois 
le temps nous et compté 
je prèfère t'aimer que de te detésté 
ta fin et si proche 
comme au fond de ta poche 
ne part pas 
tu n'est pas encore avec moi 
ne me quite plus
je ne le veux plus 
tes bras son pour moi un trésors
et ta voie si douce quelle m'endors
ma maman, je suis désolé 
je t'aime et sans aucun regret

©️ Poème de Siren.

J'aime ma maman :

Je me dépêche, car elle m'attend,
Elle est assise là-bas, dans le fond jardin,
Et je ne veux point lui faire de la peine,
J'aime ma maman,
Ce bouquet de fleurs est très important,
Elle est malade et pleure souvent
Mon papa est parti avec une autre dame,
Et depuis maman est toujours en larmes,
Sur ces mots, le monsieur lui pris la main,
Et marcha dans le petit chemin,
Arrivée devant la maison,
Elle était la, les larmes coulaient le long de ces joues,
Alors il lui tendit son mouchoir,
Et sans s'en apercevoir?
une lueur d'espoir se mit à briller,
Ils se sont jurés de s'aimer pour l'éternité,
La petite fille à retrouver son sourire,
Allez petite, va cueillir des fleurs, tu es belle comme un cœur

©️ Poème de ‎Mariejose Tanesie‎

Poème écrit pour ma Mère :

A l’occasion de mon anniversaire !
Voici le mois de Juin
Avant le dix huit de ce mois
J’attendrai mon destin

Pour te dire Maman c’est moi !
Je suis venu, d’un monde que j’ignore
En criant une fois j’ouvre mes pores
Peut être j’ai senti une douleur

Ou bien j’ai senti ton parfum de fleur !
Maman, tu étais faible et heureuse
De me mettre à coté de toi
De me serrer dans tes bras

Ö ma chère Maman la plus courageuse !
Et depuis j’ai grandi
Je ne suis plus bébé de ton nid
Mais notre cage est toujours solide

Malgré cette séparation et ce vide !
Bientôt c’est mon anniversaire
Je t’offre le meilleur diamant de la terre
Maman j’aime bien éteindre avec toi ma bougie
Et d’allumer une nouvelle lumière de notre vie !

©️ Poème de Jamal B

3. A maman Joselle :

Joselle ma belle ,mon hirondelle
je dirais de toi grande demoiselle
ne plus avoir de nouvelle
me fait peine

un ange est venue te prendre sous ses ailes
pour t accompagner tranquillement vers le ciel
tu ne verras plus jamais le soleil
mais pour moi tu es mon étoile
que je regarde tous les soirs
celle-ci scintille tous les jours tous les mois
mais pour moi il ne fera jamais noir
ton regard veuille sur moi
tu seras a jamais mon ange gardien
je n es plus peur ni pour moi ni pour les miens

Maman Je t'aime !

©️ Poème de Cerise.

3. Comme une mère :

Tu essaies d’être forte, mais tu es faible, et tu le sais. Tu souffres de savoir qu’un jour tu seras seule.
Tu espères pourtant pouvoir garder auprès de toi quelqu’un de semblable, car tous t’ont quitté petit à petit.
Tu te convaincs que ce n’est pas de ta faute, mais celle des autres qui ont fait de mauvais choix, tandis que cela ne te regarde pas.
Tu râle, parce que finalement, c’est ce qui t’aide à vivre.
Tu regrette sans doute quelque chose mais à tes yeux c’est un tabou que les mots lu à voix haute ne pourraient qu’attester.
Tu préfères faire semblant, faire de la peine, mais ressembler à celle que tu devrais être en te contenant bien trop pour y parvenir.
Tu souhaite ardemment te cacher en fait, car tu as peur que l’on découvre tes satyres.
Je suis blessée lorsque tu me parle de moi.
Lorsque je t’entends feindre la fierté d’une mère, et puis par la suite me défigurer de tes mots et m’effacer de ta volonté; car tu m’irradie de regret quant à ma naissance.
Je suis triste de m’assoupir sur des remords parce que je ne suis pas ton objet, celui fait de tes mains.
Oui, il est vrai que tu m’as conçu, mais apprenant à marcher, mes premiers pas n’ont pas suivit ta direction, pourtant, une mère qui aime son enfant, doit l’accepter tel quel, et je ne pensais pas te décevoir autant.
Pardonnes-moi.
Mais mon cœur agonise petit à petit, dans la douleur et l’étouffement.
Je ne suis plus sous ton étreinte, car je ne suis plus une enfant, tu le sais, mais tu te mens.
Pardonnes-moi d’être humaine et de grandir, de ne pas être ce félin que tu aimes tant et de te sembler vide.
Et si parfois, il te semble évident que tu m’indiffères dans tes paroles blessante, saches que je ne fais hélas que copier du mensonge, car mon visage est plâtré de larmes.
J’ai dis Adieu à la petite chose impuissante d’autrefois, celle qui souffrais en silence.
Je me renomme aujourd’hui, car c’est ici le début de ma vie.
Je serais Femme, parce que je suis née grâce à toi, mais aussi parce que tu m’as faite avec cette fierté d’être femme.
Je ne souhaite pas que tu regrette de me faire de la peine ainsi, car mon cœur a lâché avec tes paroles, mais plutôt de m’aider à m’envoler, même si il me semble que cette requête restera de papier froissé.
Je t’aime, comme la pluie.
Alors, s’il te plait arrose-moi pour que je puisse pousser et m’épanouir enfin !

©️ Poème de Wilaura.

Autres rubrique à découvrir :

On dit la fête des mamans ou la fête des mères ? Peu importe ! Je t'aime et t'offre ces poèmes maman !

La fête des mères en poésie et poèmes :

bonne fête maman
Fête des Mères 2018

Sommaire :

Texte pour dire Bonne Fête ma douce Maman :

En ce jour sacre pour vous belle créature.
Je vous supplient par votre douceur, votre lumière qui éclaire le jour de nuit ou par les étoiles qui rend les nuits plus belles, d'accepte mes veux de bonheur puisque vous être la beauté de cet univers, le cœur de ce monde la raison et l'amour de plusieurs chose.
Heureuse fête a toutes les mamans.

Poésie maman pour souhaiter bonne fête aux mamans :

Découvrez ces ces  jolis mots pour la fête des mères 2018, ainsi que des poèmes pour une maman.

Poème pour la fête des mères 2018
Jolis textes pour la fête des mères

Fête des mères :

Dans 7 jours, exactement,
nous encenserons les mamans
Même si je n'ai plus la mienne,
je dédie ce poème à toutes celles
qui l'ont été, le sont, ou le seront
C'est non sans une certaine mélancolie,
que j'irai déposé ce premier bouquet
sur ta tombe, ma maman chérie

Je me souviens, de la tendresse
de tes mains sur mon visage,
de tes baisers, le matin au réveil
de ton regard doux et bienveillant

Il n'y a qu'une maman,
pour comprendre
ce que ressent son enfant
pour le consoler, l'aimer
le pousser dans la vie

Même si un jour,
nous devons quitter le nid
nous revenons toujours
dans ses bras,
nous faire coocooner
lui demander de nous protéger
encore une fois

@ Poème de Jade

Ma mère... tu me manques :

Maman comme tu me manques
Tu es partie l'année dernière
Depuis 1 an que mon coeur se serre
J'ai beaucoup pleurer ton départ
Tu étais plus qu'une mère pour moi.

La douceur de ta voix
Les gestes tendres de tes mains
Le regard doux de tes yeux
Tu étais mon soleil, mon étoile, une star.
Tu savais me consoler et m'aimer.

Je te remercie de tes bons conseils
De m'avoir montrer le chemin à suivre dans la vie
Je te remercie de ta présence
De ton amour et de ta persévérance.

J'ai appris beaucoup de toi
Et jamais je n’oublierais les beaux moments 
Les airs qu'on chantaient ensemble
Tu te souviens
Les rires, les peines et l'amour que tu projetais pour nous.
Maintenant maman, tu reposes en paix
Tu mérites un repos et tu peux être fier de toi
De ce que tu as accompli pour nous tes enfants.
Le seigneur t'a appelé près de lui
Ne t'inquiète pas pour nous
Nous serons digne de ton amour
Car tu nous a tant aimer !

@ Poème de porcelaine

A la belle jolie Maman :

La Sirène des Golfs et Océans
A elle:
La joie des Fêtes éclairées
En Couleurs des Arcs en Ciel
Aux beaux jolis Rayons
A la belle jolie Maman
La Reine des Princesses
A elle: Le Sourire des Lunes en Vol
Les Eaux coulantes sans cesse
A la belle jolie Tata

La Nymphe des Mers et Terres
A elle:
La Chanson des Rossignols
En Prose écrite et Vers
Aux Tons des Lyres d'Amour
A la belle jolie Tata
La Reine des Reines

La Sainte et Saine
A elle:
La belle Symphonie des Vents
Allant vers les Îles lointaines
Aux Tons des beaux Jours

A la belle jolie Sœur
A elle:
Les Couronnes des Royaumes
Des Contrées d'Espoir et Rêve
Aux Aurores Multi-sons
Aux lumières multicolores

A la belle jolie Sœur
A elle:
Les Amas des Étoiles
Filantes çà et là
Et partout d'ailleurs
Aux beaux Esprits et Cœurs
Ramant aux Rythmes Charmeurs
Aux Rimes s'envolant sans Voiles

A la belle jolie Nurse
A elle:
La Senteur et Odeurs des Fleurs
Semées dans les Champs
Sur les Monts aux Cimes royales

A la belle jolie Ma Mie
A elle:
Les Perles des Mers et Monts
Et celles des Airs et Cieux
Là-haut, bâtis en Diamant
En aval des Fleuves et Amont

A la belle jolie Maman
A elle:
Soit- elle, Prière sur elle,
Faites par les Anges et Dieu
Sur elle, bénédiction de tous
Et toutes la bénissent,
La Maman la belle...

Citation maman - Les bras des mères sont faits de tendresse, disait Victor Hugo ! découvrez ces citations sur les mamans.

Dictionnaire des citations sur maman :

Mère et Fils
Mère - Citations Célèbre
Ce dictionnaire liste 100 plus belles citations et proverbes sur mère / maman :

Une maman, c'est la caresse d'une vie !

La fête des mères est un prétexte, car on fête toute l'année sa maman.
Citation de Jean Gastaldi. 
Ces airs bucoliques qui rappellent au Suisse exilé son père, sa mère, ses soeurs et les bêlements des troupeaux de sa montagne
François René CHATEAUBRIANT. 
Rendre triste une femme charmante est une offense faite à sa mère.
Citation de William Shakespeare ; Troïlus et Cressida - 1602. 
C'est une ivresse d'être mère, une dignité d'être père.
Citation d'Anne Barratin ; De vous à moi - 1892. 
La hâte est la mère de l'échec.
Citation d'Hérodote ; Histoires - Ve s. av. J.-C. 
L'oisiveté est mère de tous les vices, mais de toutes les vertus aussi.
Citation d'Alain ; Propos sur le bonheur - 1925. 
On n'a qu'une mère, qu'une maman, j'adore la mienne.
Citation de Marcelle Auclair ; Mémoires à deux voix - 1978. 
Toute femme contient une belle-mère.
Citation de Jules Renard ; Journal du 9 juillet 1889. 
Une mère donne avec le lait à son enfant la première leçon de reconnaissance.
Une mère berce notre enfance ; une épouse console notre vieillesse.
Citations de Louis-Philippe de Ségur ; Pensées, maximes et réflexions - 1823. 
Ma mère, la seule personne au monde que je veux précéder dans la mort.
Citation de Georges Perros ; L'occupation et autres textes - 1996. 
Le songe est plus caressant que père et mère.
Citation russe ; La Russie en proverbes - 1905. 
Une femme qui ne sait qu'être mère ne vaut pas mieux qu'une maison qui ne s'ouvre qu'à ses habitants.
Citation de Robert Mallet ; Apostilles ou L'utile et le futile - 1972. 
La nécessité est la mère de l'invention.
Citation de Platon ; La république - IVe s. av. J.-C. 
Le matin naît de sa mère la nuit.
La discipline est mère du succès.
Citations d'Eschyle ; Agamemnon - Ve s. av. J.-C. 
Toutes les mères sont admirables, l'instinct parle !
Citation de Jean Anouilh ; Le rendez-vous de Senlis - 1937. 
Toutes les mères ont cette grâce à rendre jaloux Dieu même.
Citation de Christian Bobin ; Le Très-Bas - 1992. 
L'épouse qui sera mère de famille a plus besoin de respect que d'amour.
Citation d'Alexandre Dumas, fils ; Un père prodigue, le 30 novembre 1859. 
On ne partage pas un cœur de mère.
Citation d'Honoré de Balzac ; Le colonel Chabert - 1835. 
Un homme, ça ne connaît pas plus sa femme que sa mère.
Citation de Paul Claudel ; Partage de midi - 1906. 
Après la douleur d'une mère, vient celle de la nourrice.
Citation de Publilius Syrus ; Sentences - Ier s. av. J.-C. 
L'amour d'une mère ne vieillit pas.
Citation malgache ; Proverbes et dictons malgaches - 1882. 
Une mère comprend la langue de son fils muet.
Citation géorgienne ; Proverbes et dictons géorgiens - 1882. 
Les ordres d'une mère sont sacrés ; c'est un crime que de vouloir s'y soustraire.
Citation de Théodore Leclercq ; La répétition d'un proverbe - 1826. 
Aux yeux de chaque maman scarabée, son petit est une gazelle.
Citation algérienne ; Livre des proverbes algériens - 1905. 
Mère - Seule personne qu'on n'imagine pas capable de faire l'amour.
Citation de Georges Perros ; L'occupation et autres textes - Posthume, 1996. 
Ma mère, c'est la cinquantaine épanouie dans l'égoïsme.
Citation de Paul Morand ; La folle amoureuse - 1956. 
D'une mère en fureur épargne-moi les cris.
Citation de Jean Racine ; Iphigénie, I, 1 - le 18 août 1674. 
Ainsi que par César, on jure par sa mère.
Citation de Jean Racine ; Britannicus, I, 2 - le 13 décembre 1669. 
La mère d'un homme assassiné dort ; mais non pas la mère d'un assassin.
Citation arabe ; Livre des proverbes arabes - IIe siècle. 
On aime sa mère presque sans le savoir, sans le sentir, car cela est naturel comme de vivre.
Citation de Guy de Maupassant ; Fort comme la mort - 1889. 
L'amour de notre langue s'identifie avec l'amour des mères qui nous l'apprennent !
Citation d'Hector Bernier ; roman Au large de l'écueil - 1912. 
Le cœur d'une mère est le sanctuaire de la nature.
Citation d'André Grétry ; Mémoires ou essais sur la musique, II - 1797. 
La prudence est la mère de la porcelaine.
Citation de Wilhelm Wander ; Deutsches Sprichwörter-Lexikon - 1880. 
Le cœur d'une mère est le chef-d'œuvre de la nature.
Citation d'André Grétry ; Mémoires ou essais sur la musique, I - 1789. 
Le chef-d'œuvre de Dieu, c'est le cœur d'une mère.
Citation d'André Grétry ; Mémoires ou essais sur la musique, II - 1797. 
Il n'y a qu'une mère pour envoyer des câlins par la poste.
Aucune mère n'est dupe quand on joue faux.
Citations de Pam Brown ; Pour une maman extraordinaire - 2005. 
Si jeune que l'on soit, le jour où l'on perd sa mère, on devient vieux tout à coup.
Citation d'Alexandre Dumas, fils ; Demi-monde, II, 3, le 20 mars 1855. 
Aime tendrement, sers avec joie la mère qui t'a porté dans son sein.
Citation de Voltaire ; Dictionnaire philosophique - 1764. 
La diligence est la mère de la bonne fortune.
Citation de Miguel de Cervantès ; Don Quichotte, I, XLVI - 1605. 
La vraie humilité est la mère de toutes les vertus.
Citation d'Alfred Tennyson ; The Holy Grail, 445 - 1869. 

Une menace à son enfant, trouble le sang d'une mère.
Citation de Jean Frain du Tremblay ; La ménagère et la chèvre - env. 1703. 
Eh ! qui pourrait compter les bienfaits d'une mère ?
A peine nous ouvrons les yeux à la lumière,
Que nous recevons d'elle, en respirant le jour,
Les premières leçons de tendresse et d'amour.
Citation de Jean-François Ducis ; Œdipe chez Admète - 1778. 
Une maman formidable donne toujours une grand-mère exceptionnelle.
Citation de Jean Gastaldi ; Petit livre de maman, 134 - 2003.
Quand on est bonne mère, ça fait tout pardonner.
Citation d'Émile Zola ; Nana - 1879. 
Tendre mère ! Vous ne m'abandonnez pas, même en rêve.
Citation de Benjamin Constant ; Diable amoureux - 1816. 
Bonne mère, préserve-toi surtout des mensonges qu'on te prépare.
Citation de Jean-Jacques Rousseau ; Émile, ou De l'éducation - 1762. 
Le coeur des mères se fond en douces caresses.
Citation de Jules Michelet ; La femme, Les enfants, VII - 1859. 
La maman crie d'abord... puis elle pleure, puis elle sanglote... puis elle pardonne.
Les mamans, ça pardonne toujours ; c’est venu au monde pour ça.
Citations d'Alexandre dumas ; Louise Bernard - 1843. 
La pauvreté est la mère du crime.
Citation de Cassiodore ; Variorum, IX, 13 - VIe siècle. 
Le temps est tantôt une mère, tantôt une marâtre.
Citation d'Hésiode ; Les travaux et les jours, 825 - VIIIe av. J.-C. 
L'épouse, c'est pour le bon conseil,
La belle-mère, c'est pour le bon accueil,
Mais rien ne vaut une douce maman.
Citation de Léon Tolstoï ; Anna Karénine - 1873-1877. 
La mémoire est la mère des Muses.
Citation de Voltaire ; De l'âme, V - 1774. 
Les devoirs de femme et de mère ont répandu les plus doux charmes.
Citation de Nicolas-Thomas Barthe ; La jolie femme - 1769. 
La beauté des mères dépasse infiniment la gloire de la nature.
Citation de Christian Bobin ; Le Très-Bas - 1992. 
Oh ! l'amour d'une mère ! amour que nul n'oublie !
Pain merveilleux qu'un Dieu partage et multiplie !
Citation de Victor Hugo ; Les feuilles d'automne, Ce siècle avait deux ans - Juin 1830. 
Le travail des mères, c'est de protéger les enfants de la noire humeur des pères.
Citation de Christian Bobin ; La folle allure - 1995. 
On se croit toujours plus sage que sa mère.
Citation de Jean-Pierre Claris de Florian ; La carpe et les carpillons - 1792. 
L'asile le plus sûr est le sein de la mère.
Citation de Jean-Pierre Claris de Florian ; L'enfant et la mère - 1792. 
Combien une mère est heureuse d'avoir enfanté un sage !
Citation de G. Ben Levy ; Matinées du samedi - 1842. 
Le bon père, la bonne mère sont les vrais modèles, les images vivantes de l'éducation.
Citation de Joseph Alphonse ; L'éducation des pères et mères - 1814. 
Courez vers votre mère ; portez-lui votre amour, vos baisers.
Citation de Marceline Desbordes-Valmore ; Deux mères - Poésies, 1830. 
L'autonomie des enfants n'est que l'insouciance des mères.
Citation de Marina Tsvetaïeva ; Lettre à Natalia Gaïdoukevitch - 1934. 
Une femme qu'on aime est toute une famille.
Citation de Victor Hugo ; Tables tournantes de Jersey - 1853. 
Tendresse maternelle, toujours se renouvelle.
Citation de Gabriel Meurier ; Sentences, adages et proverbes - 1568. 
Je veux devoir tout mon bonheur à la tendresse maternelle.
Citation d'Alfred de Musset ; A ma mère. 
Les fils ne savent pas que leurs mères sont mortelles.
Amours de nos mères, à nul autre pareil.
Citations d'Albert Cohen ; Livre de ma mère - 1954. 
Ce que Dieu donne bien à la mère des hommes, ne le refusons pas à la Mère de Dieu.
Citation de Pierre Corneille ; Eve et Marie. 
Le cœur d'une mère est le thermomètre des sentiments de ses enfants.
Citation de Lao She ; Quatre générations sous un même toit - 1996. 
Qui ne serait reconnaissant à la tendresse maternelle ?
Citation d'Alfred de Musset ; Poésies posthumes, À ma mère - 1835. 
La méfiance est mère de la sûreté.
Citation de Jean de La Fontaine ; Le chat et un vieux rat - 1668. 
Le coeur d'une mère est un abîme au fond duquel se trouve toujours un pardon.
Citation d'Honoré de Balzac. 
Une mère connaît les recettes, celles qui nourrissent, celles qui font grandir.
Citation de Pam Brown. 
L'amour maternel est le seul bonheur qui dépasse tout ce qu'on espérait.
Citation de Sophie Gay. 
Toute mère au bal est un notaire déguisé.
Léon Gozlan 
Tout s'est perfectionné depuis Homère, à l'exception de la poésie.
Giacomo, comte Leopardi 
La police doit être une mère et non pas une commère.
Charles Joseph, prince de Ligne 
La terre est une mère qui ne meurt jamais.
Proverbes maoris 
Mère est le nom pour Dieu sur les lèvres et dans les coeurs des petits enfants.
William Makepeace Thackeray 
Il y a à parier que le grand Newton ne vivra pas aussi longtemps que le vieux Homère.
François Joachim de Pierre, cardinal de Bernis 
Il était normand par sa mère et breton par un ami de son père.
Alphonse Allais 
Tombe aux pieds de ce sexe à qui tu dois ta mère.
Gabriel Marie Legouvé 
Rien de grand ne se fait sans chimères.
Joseph Ernest Renan 
Que l'homme est petit quand on le contemple du haut de la mère de Glace!
Eugène Labiche 
Mère Ubu, tu es bien laide aujourd'hui. Est-ce parce que nous avons du monde?
Alfred Jarry 
L'oisiveté est la mère de la philosophie.
Thomas Hobbes 
L'injustice est une mère qui n'est jamais stérile et qui produit des enfants dignes d'elle.
Charles-Augustin Sainte-Beuve 
Nos chimères sont ce qui nous ressemble le mieux.
Victor Hugo 
Derrière toute réussite, il y a une épouse ravie et une belle-mère étonnée.
Brooks Hays 
C'est qu'on se croit toujours plus sage que sa mère.
Jean-Pierre Claris de Florian 
La mode est une fille à qui sa mère veut survivre.
Léon-Paul Fargue 
À consulter : Citations classées par thèmes - Verbes.

Citations & Termes Connexes :

Femme & Femmes - Citations sur la femme et l'amour - Poèmes sur la maman - Proverbes sur les femmes.

Lorsque tu étais présente...
Je sentais le passage du moment
Et le goût des pluies folles qui se renouvelaient,
Et qui m'emportaient tant de passions

Lorsque tu étais présente...
Je vivais l'amour innocent, 
Qui exprimait ses belles paroles aux simples accents
Et qui simplifiait la difficulté de toutes missions

Et voilà ma chère maman...
Que parfois les larmes se transformaient à la couleur du sang
Pour serrer ma solitude et l'instant
C’était un amour qui n'avait jamais d'équivalent

Je n’ai jamais oublié ma mère
Une belle dame à l’allure très fière
Elle m’achetait tout ce qui pouvait me plaire
Sa vie était courte comme celle de mon père
Elle est partie le rejoindre chez le créateur

Me laissant seul avec mon frère et ma sœur
Son image restera gravée dans mon cœur
Elle me prenait dans ses bras quand j’avais peur
Elle ne voulait jamais qu’il m’arrive malheur

Je la sens toujours à côté de moi
Chantant une berceuse de sa douce voix
Elle est le sujet de toutes mes prières
Je la revois comme si c’était hier
Que l’on vive peu ou beaucoup
On doit tous un jour accusé le coup

Une maman avec son bébé
HOMMAGE A MA MÈRE
Je rends hommage à mes défunts parents chéris :'( ... A toutes celles et tous ceux qui vont me lire, je leur dis que la vie est belle ! profitez de ce grand plaisir.

Vous aimerez peut être :  Fête des Mères 2016 : Messages & SMS OriginauxPoèmes et poésie pour la Fête des mères

Poème du jour : Auprès de toi, Maman :

Rien n'est plus beau qu'une maman. Elle est toujours présente et berce de son amour nos pas dans notre vie de petite fille à notre vie d'adulte. Elle est unique.
Son cœur est immense, et à l'infini. Je t'aime maman, tu m'as tout donné : ta vie, ton amour, ta tendresse, tes bisous, tes bras pour me consoler, me câliner. A jamais je te garderai dans mon cœur, pour moi tu es la plus belle des mamans. Tu es mon rayon de soleil, mon étoile. Pour toi, maman, et rien que pour toi ces petits mots d'amour et de tendresse.
Poème pour mamie que j'aime
Auprès de toi, Maman ...
Auprès de toi, Maman...
Ma jeunesse a été bonheur,
Ma vie a été enchantement,
Tu m'as mise au monde,
Tu as guidée mes pas,
Tu m'as donnée ton amour.

Auprès de toi, Maman...
Mes jours ont été douceur,
Mes nuits ont été réconforts
Tu m'as donnée tout ton cœur,
Tu m'as aidée, protégée,
Tu m'as soutenue, consolée.

Auprès de toi, Maman...
Mes pleurs ont été essuyés,
Mes cauchemars ont été estompés
Tu m'as encouragée,
Tu m'as aidée, soutenue,
Tu m'as apportée la sagesse.

Auprès de toi, Maman,
Tes paroles ont été mon rayon de soleil,
Tes baisers ont été mon étoile brillante
Tes caresses ont été mon immense océan,
Tes bras ont été ma montagne.

Auprès de toi, Maman,
Je dors d'un sommeil tranquille,
Je vis une existence douce,
Je respire ton parfum,
Je m'éveille heureuse.

Auprès de toi, Maman...
Je suis ton bébé,
Je suis ton enfant,
Je suis ta fille,

Auprès de toi, Maman...
Je voudrais te dire,
C 'est quelques mots,
Tous simples,
Tu es la plus merveilleuse des mamans,
Tu es la plus belle des mamans,
Tu as un cœur pur,
Tu es remplie d'amour,
Tu es ma Maman
Maman pour la vie.
Je t'aime.

Poème envoyé par : +DOMINIQUE ELVIRA - France. Le 31/05/2015

Toi, mon fils, mon aîné :

 La lumière de ma vie.
Tu es né,
Tu as grandi,
Tu es devenu un homme.
Tu m'as apporté,
Tant de joie, de bonheur, d'espoir,
Pendant toute ses années auprès de moi.
Tu as été à mes côtés,
Tu m'as soutenu,
Tu m'as aidé,
Dans les bons et mauvais moments.
Maintenant, tu as pris ton envol.

Toi, mon fils, mon aîné,

La vie n'est pas toujours rose,
Des hauts et des bas t'attendent,
Des joies, des chagrins.
Lève la tête et  avance,
Dans ce monde sans pitié, 
Fait ton nid,
Pense à toi,
Fonde une famille,
Regarde toujours devant toi,
Ne te retourne pas,
Laisse le passé derrière toi,
L'avenir est à ta porte.

Toi, mon fils, mon aîné,

L'amour, le vrai existe,
Cet amour donné ne blesse jamais,
Ne le rejette pas,
Ne le déçoit pas,
Ne le cherche pas,
Il est là, auprès de toi,
Présent depuis ta naissance,
Et te suivra jusqu'à la fin.
Bien sûr, tout n'a pas été parfait
Personne ne connaît la solution,
Mais, rien, n'est plus beau,
Que l'amour d'une mère,
Aucune mère n'est parfaite,
Et une mère parfaite n'existe pas.

Toi, mon fils, mon aîné,

Tu as un cœur pur,
Tu es sensible,
Plein d'amour et de générosité,
Tu as de grande valeur,
Prends confiance en toi,
Regarde autour de toi,
Avance la tête droite,
Le regard vers l'avant,
Avance vers ton destin,
Ne baisse jamais les bras,
Tu as devant toi, ton avenir,
Un avenir que tu choisiras,
Ne laisse pas les autres,
Détruire tes valeurs,
Tes faiblesses faits en ta forme,
Et continue ton chemin tout droit,
Ne dévie pas, 

Car un seul faux pas, 
La vie ne pardonne pas.

Toi, mon fils, mon aîné,

Prends ton courage à deux mains,
Avance, ne recule jamais,
Et accepte l'amour, le vrai amour,
Cet amour à jamais sera près de toi,
L'amour d'une mère est sans limite.

Toi, mon fils, mon aîné,

A jamais dans mon cœur,
Pour la vie,
Même dans le plus grand désarrois,
Je serai là, loin de toi, près de ton cœur,
Tu es toi, je suis moi,
Et tu seras,
Toi, mon fils, mon aîné,
Toujours au fond de mon cœur,
A jamais, pour la vie.
Toi, mon fils, mon aîné,
Mon amour, pour toi, 
Sera toujours plus fort,
Que nos différences,
Toi, mon fils, mon aîné.

Poème d'une mère à son fils, mains superposées mère-fils
© Toi, Mon fils, Mon aîné , envoyé le : 05/04/2015 
Par : MODVAREIL - Tous droits réservés.


D'un fils à une mère :

Image d'une mere avec son bébé
Copyright © Patrice Merelle 17-02-2014
 J’ai écrit ces quelques lignes, juste pour toi,
Mais je sais que tu ne les liras jamais,
J’ai écrit quelques poèmes rien que pour toi,
Il n’y a rien d’aussi tragique dans la beauté
De quelques vers, et je te dis encore une fois,

Merci pour ce que tu as été, ce que tu fus,
En une si courte existence qui s’est tue !
Si j’écris cette ode triste rien que pour toi,
Oh, maman ! Alors je te dis merci pour ce toit !
Je voudrais tellement écrire un roman à ton sujet,
Mais je ne sais pas par quel bout commencer ;
Comment brosser tous ces instants maternels,
Quand j’ai si peu de souvenirs dans ma pelle
Et mon seau ; j’aimerai dédicacer ce livre,
A ta mémoire, juste pour toi, et encore vivre,

Un instant auprès de mes souvenirs, une fois de plus,
Te rappelles-tu quand nous prenions le bus,
Ceux sont des réminiscences éparses qui me reviennent,
Quand je pense à toi et remontent avec mes peines.
J’ai fait une liste non exhaustive de tout ce que tu avais
Fait, ici sur cette terre, j’ai rangé mes souvenirs
Sur une vieille étagère familiale auprès de ta beauté
Sous verre, d’une photographie tendresse, et le plaisir
De la contempler encore, quelques fois, quand je pense
A toi, à la richesse de tes amours envers un fils,
Je prends le cadre et la photographie pour une danse
Mélancolique, d’un souvenir d’une mère pour un fils.

J’ai lu un livre sur l’amour à propos d’une famille,
Qui ressemblait à cet arbre généalogique, et la brindille
Que je suis contemple les branches qui parcourent
Des racines vers le ciel, où les nuages courent,
Noircissant de larmes mes yeux embués d’amour,
Voilà, mon poème se finit comme tous mes jours,
Quand je pense à toi, merci pour tout cela maman,

Merci pour tout cet amour tellement captivant !
Je referme le livre à présent, tu restes dans ma mémoire,
Enfermée à jamais, gardée jalousement, tendrement,
De l’aube du jour au crépuscule plombant du soir,
Ma destinée m’appelle à nouveau, maintenant
Je dois partir rejoindre les miens, je sais que tu es,
Que tu seras toujours présente comme une fleur de beauté !

A découvrir : 

Je dédie ce poème à toutes les mamans que j’ai composé en m’inspirant de l’histoire d’une jeune fille qui n’a pas toujours écouté sa mère…


Poème pour maman, Fête des meres
Bonne fête à tous les mamans du monde

POUR TOI MAMAN

Tu m'as donné des ailes 
En m’enseignant la bravoure

Tu es mon cadeau du ciel 
Protectrice par ton amour

Tes baisers doux faits de miel 
Sont ancrés en moi pour toujours

Adultes, j’ai raté quelques conseils 
N’empêche, ton affection m’entoure

Maman ;
Pour moi, tu as eu peur 
Sans me le reprocher quand même

Tu m’as pardonné mes erreurs 
Tout en restant toi même

Tu m’as gardé dans ton cœur 
Sincèrement, tel un emblème

Tu te souciais de mes malheurs 
Et moi j’étais comme une bohème

Oh! Maman soulage ma douleur 
En te serrant contre mon cœur 
En criant haut et fort en pleurs

Oh ! Maman je t’aime de tout mon cœur 
Tu me donne le souffle pour grandir !


  • Et voici enfin le poème sous forme d'une très belle chanson pour toutes les mamans du monde :

Compositeur : +Sofia Iosseliani  
Auteur+Austin Jack 
Interprète : Jean-philippe mattei 

Maman, tu te rappelles !

Un Poème de Jamal Bousselham‎
Jeu de main avec bébé, bébé avec sa maman.
MAMAN, TU TE RAPPELLES
On n'avait pas de bagnole
On n’avait pas d’argent
Mais on vivait le bonheur 
En chaque instant

Autour de la vielle table
En ce temps –là, maman,
Qu'est -ce qu'on était affables
En ce temps là d'avant.

On voyageait souvent
Chez les grands parents
Tu te rappelles, maman
De ce bon vieux temps
Qu'est- ce qu'on était prospères
Dans ce petit coin de la terre
Qu’est-ce qu'on était prospère
En respirant ce vivifiant air !

On n'avait pas les moyens 
Pour aller au RESTO
On se limitait à un pain 
Pour éviter le GASTRO

Mais on était innocents
Quand tu étais là, maman,
Quand j'étais souffrant
Dans mes pleurs d'enfant.

Puis le temps nous a séparés
Je t’ai vu pleurer, chère maman
Mais je suis resté toujours fort
Malgré cette trahison du temps.

Vous aimerez peut-être LIRE : Fête des Mères 2018 : Messages & SMS OriginauxDe jolis petits poèmes pour maman , Auprès de toi Maman ...

Austin Jack

Fourni par Blogger.